vendredi 22 sep 2017

Le concept de bonus malus

Le concept de bonus malus

Le concept de bonus-malus est un mode de calcul de la prime d’assurance de chaque contrat souscrit pour un véhicule. Ce concept de bonus-malus va influer annuellement sur le montant de la prime qui sera alors en conséquence revue à la hausse ou à la baisse.

Le principe

La compagnie d’assurance prend en compte une période de douze mois, comprise dans l’année précédant les 2 mois avant la date de tacite reconduction annuelle et va étudier l’ensemble des comportements de l’assuré. Ainsi, l’assureur va comptabiliser le nombre d’accidents pour lesquels une part de responsabilité de l’assuré peut être engagée.

A partir de ces informations, il va établir des points de bonus ou de malus qui vont modifier la prime d’assurance initiale. L’assurance ne prend en compte que les accidents en circulation et exclue les accidents de stationnement dont on ne connaît pas le responsable. Elle ne prend pas non plus en compte les dégâts matériels subis par l’assuré.

Les conséquences

Lorsque les points de bonus et de malus sont connus, la cotisation de l’assuré est revue par sa compagnie d’assurance. Ainsi, le bonus permet au conducteur d’obtenir une remise de 5 % sur sa prime pour chaque année sans accident ou pour lesquelles sa responsabilité n’est pas engagée.

Le propriétaire d’un véhicule peut donc voir sa prime réduite jusqu’à 50%, plafond atteint après 13 ans de cumuls de points de bonus. En cas de malus, la modification est plus conséquente puisque l’assuré voit sa cotisation augmenter de 25% par accident causé. Cette augmentation peut être très élevée car elle peut atteindre jusqu’à 250% de la prime initiale.

Evolution des points

Il est important de mettre l’accent sur le fait que les points de bonus et de malus modifient la prime d’assurance mais que ces modifications ne sont pas définitives. En effet, un assuré possédant beaucoup de points de malus verra sa prime revenir à sa valeur initiale après deux ans de conduite sans accident. De même, en cas de nouvel accident responsable, la majoration s’applique au bonus acquis et va faire baisser son taux, augmenter la prime et ce, pour chaque accident.

Véhicules concernés

Le concept de bonus-malus ne s’applique pas à tous les véhicules. En effet, les deux roues de petit cylindre et l’ensemble des véhicules professionnels ne sont pas concernés. Ainsi, un véhicule de déneigement, agricole, forestier ou de travaux publics possède un type de calcul de la prime d’assurance différent. Il en est de même pour les véhicules de secours comme le SAMU ou les pompiers. Enfin, les véhicules de collection et les quadricycles ne sont pas considérés.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Ne manquez pas de consulter ces articles :