jeudi 19 oct 2017

Quels critères prendre en compte pour choisir son courtier CFD

Quels critères prendre en compte pour choisir son courtier CFD

L’importance de bien choisir son courtier CFD

Il est primordial de bien choisir son courtier en ligne. En effet, il est essentiel d’opter pour un broker sérieux, sans risque d’arnaque, car c’est son argent que l’on mise ! Par ailleurs, il existe différentes méthodes de trading (SRD, certificats, CFD). L’une d’entre elle est le CFD, ou contrat de différence.

Il s’agit d’un produit dérivé offrant une spéculation facile sur des matières premières, des devises ou encore des actions, à un moindre coût que l’original. Les CFD permettent donc d’intervenir sur des supports très variés, quasiment 24 heures sur 24. Mais ils comportent un risque plus élevé que le trading classique, notamment en raison de leurs effets de levier importants. C’est pourquoi il est d’autant plus fondamental de bien choisir son courtier CFD.

Les critères de choix pour trouver son courtier CFD

Investir dans l'or avec les CFD

Les brokers CFD sont nombreux, présentant chacun leurs propres tarifications. Mais le coût ne doit pas être le seul critère de choix. Avant d’en choisir un, il faut se demander où sont déposées les liquidités, s’il dispose d’un agrément et quelle est sa notoriété au sein de la communauté des utilisateurs.

En effet, il doit pouvoir offrir des tarifications intéressantes, tout en garantissant un niveau de sécurité exemplaire et une fiabilité irréprochable quant à l’exécution des ordres qui lui sont donnés. D’autres critères à prendre en compte sont le spread, les marchés disponibles, la qualité du service client ou encore la formation pédagogique proposée.

Le bon profil d’un courtier CFD fiable et sérieux

Avatrade

Il est recommandé de choisir un broker CFD établi en France et agréé par l’Autorité des Marchés financiers, instance de régulation qui surveille le bon déroulement des opérations sur les marchés financiers ; son adresse doit être connue afin de pouvoir le rencontrer physiquement en cas de problème.

Les fonds doivent être en sécurité, en offrant une protection en cas de faillite, par le biais d’un fonds de garantie des dépôts bancaires. Il convient également de s’assurer que l’on peut retirer rapidement ses fonds, sans que ceux-ci ne restent éternellement bloqués par le courtier, ou simplement suspendre sans compte sans pénalité.

En outre, si l’ouverture d’un compte est souvent gratuite, il existe parfois des frais annexes rendant très élevée l’utilisation quotidienne : frais de garde, frais de courtage, droits de gestion, tarif d’un ordre passé par téléphone… ; il faut savoir les déceler avant de s’engager, de même que les taux de rémunération du courtier qui peuvent parfois se révéler exorbitants.

Quelques exemples de courtiers CFD

Plus500

Deux courtiers parmi d’autres sont des références en la matière. Il s’agit de Plus500 et de AvaTrade. Plus500 permet de trader plus de 2 000 instruments, de n’importe où, avec un effet de levier très élevé (jusqu’à 200), des spreads intéressants ; sa plateforme d’utilisation est très simple et son service client est accessible 7j/7, 24h/24.

AvaTrade existe depuis 2006, et jouit d’une excellente notoriété ; basé en Irlande, il dispose de bureaux physiques dans 7 pays, y compris en France. Il est régulé par l’AMF, et les fonds déposés sont sécurisés à 100%. Par ailleurs, ces deux courtiers proposent des bonus intéressants pour démarrer.

En savoir plus sur :

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !