mardi 25 avr 2017

La location avec option d’achat

La location avec option d’achat

Dans le grand nombre de crédits à la consommation existants, il existe une option nommée location avec option d’achat qui permet d’acquérir un bien après le paiement de l’ensemble de son crédit.

Présentation de la formule

Cette forme de crédit permet de trouver un financement pouvant aller jusqu’à 75 000 euros. Elle consiste à souscrire un contrat qui rend l’emprunteur propriétaire du bien désiré lorsque celui-ci a réglé sa valeur totale. Il peut néanmoins utiliser son bien immobilier, automobile ou autre pendant tout le temps du crédit.

L’atout de cette formule est incontestable puisqu’elle permet de jouir du bien immédiatement et de voir ses frais de location utilisés à bon escient puisqu’ils serviront à léguer le bien à son nouveau propriétaire à la fin du contrat de location. De plus, cette formule ne requiert pas forcément d’apport personnel et s’avère donc particulièrement attractive pour les personnes n’ayant pas encore construit un capital via un produit d’épargne notamment.

Les termes du contrat

Pour être effectif, le contrat doit mentionner des informations obligatoires avec notamment les renseignements classiques sur l’emprunteur mais également la nature du bien proposé, le prix d’achat du bien sous crédit et donc de préciser les taux d’intérêt et le prix de vente final au terme du contrat.

Celui-ci doit également préciser la durée de la location, le nombre et le montant de chaque mensualité. Une information sur les sanctions en cas de défaut de paiement doit être annexée au contrat de même que les coordonnées des garants se portant caution, personnes qui prendront alors le relais en cas d’incident de paiement.

Enfin, le contrat doit indiquer la possibilité pour l’emprunteur de faire jouer son droit de rétractation ainsi que l’adresse des administrations existantes auprès desquelles un recours est possible en cas de désaccord entre les deux parties. Le crédit à la consommation avec option d’achat ne concerne que l’acquisition ou l’usage du bien inscrit dans le contrat et la prise en charge de celui-ci reste alors de la responsabilité du locataire. Il est alors de son devoir de souscrire une assurance correspondante par exemple.

Fin du contrat

A la fin du contrat de location qui court en général entre trois et cinq ans, le locataire peut choisir d’acquérir le bien à la valeur proposée par l’organisme prêteur. Néanmoins, comme son nom l’indique, il s’agit d’une option d’achat qui n’est en rien obligatoire. En effet, l’emprunteur peut choisir de décliner l’offre et devra alors simplement restituer le bien concerné.

Dans ce cas, un état des lieux ou une expertise est effectuée et certains frais de remise en état peuvent être réclamés. L’organisme prêteur peut également résilier le contrat en cas de sinistre ou de défauts de paiement des mensualités. Le client devra donc régulariser la situation au plus vite car les mensualités se voient majorées de 8%.

Ne manquez pas de consulter ces articles :