vendredi 22 sep 2017

Le crédit assorti d’une hypothèque

Le crédit assorti d’une hypothèque

Certains crédits peuvent être souscrits avec une hypothèque sur sa résidence principale ou secondaire. Ce système permet d’obtenir plus facilement certains crédits pour lesquels les seuls revenus de l’emprunteur et des co-emprunteurs ne constituent pas une garantie suffisante. L’hypothèque agit alors comme un garant non plus physique mais immobilier, venant attester du respect des termes de son engagement auprès de l’organisme prêteur.

Intérêt d’une hypothèque

L’hypothèque en cas de crédit fonctionne comme une sorte de caution permettant à l’organisme prêteur d’avoir la garantie du remboursement de la somme allouée quoi qu’il arrive. Celle-ci, décidée entre les deux parties, doit néanmoins faire l’objet d’une procédure notariale pour être effective. A partir de la signature de l’acte, la saisie du bien mis en hypothèque peut se faire à tout moment si les échéances du crédit ne sont pas respectées et que le crédit n’est pas remboursé comme prévu.

L’utilisation de l’hypothèque

Le crédit assorti d’une hypothèque est en général associé à un crédit immobilier qui demande le prêt d’une somme plus conséquente. L’hypothèque permet une assurance à la hauteur du prêt demandé. L’hypothèque peut néanmoins être utilisée également avec un crédit affecté qui vise l’achat d’un bien non plus immobilier, mais mobilier. Celui-ci requérant également des garanties solides, une hypothèque peut être envisagée. Enfin, le prêt personnel peut être consenti avec une hypothèque qui permet toujours à l’organisme bancaire ou de crédit d’accorder plus de confiance au client.

Fonctionnement de l’hypothèque

L’hypothèque agit donc comme une caution accordée à un créancier qui vient en garantie d’une dette. Il concerne la plupart du temps un bien immobilier que le client possède car la valeur de celui-ci est conséquente et permet d’obtenir des crédits plus importants. La durée de l’hypothèque correspond à la durée prédéfinie du crédit, à moins que l’emprunteur ne rembourse la somme due avant son terme. Dans tous les cas, celle ne peut pas dépasser la durée de 50 années.

Les hypothèques particulières

Parmi les hypothèques possibles, on peut trouver l’hypothèque rechargeable qui fonctionne comme une réserve de crédit utilisable. En effet, au fur et à mesure du remboursement du prêt pour lequel l’hypothèque a initialement été prévue, la somme reconstituée peut être utilisée par d’autres emprunts tels que des crédits à la consommation. De ce fait, un seul bien immobilier permet de garantir plusieurs dettes. Cette forme d’hypothèque doit faire l’objet d’un acte notarial précis. L’hypothèque rechargeable est valable jusqu’au remboursement de l’intégralité des crédits.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Ne manquez pas de consulter ces articles :