mardi 25 avr 2017

Le microcrédit personnel

Le microcrédit personnel

Le microcrédit personnel est un type de crédit différent des autres car il s’adresse principalement aux personnes qui ne sont pas en mesure d’obtenir un crédit ou un prêt classique.

Personnes concernées

Le microcrédit s’adresse aux personnes dont les revenus ne permettent pas de souscrire un crédit et se voit refuser systématiquement un prêt par les organismes bancaires ou les sociétés de crédit. Il s’agit alors des personnes qui ne travaillent pas et dont les revenus de remplacement ne constituent pas une garantie suffisante ou des personnes dont le salaire est insuffisant pour prétendre à un crédit. Le microcrédit représente alors une alternative intéressante puisqu’elle offre alors de nouvelles possibilités à chacun.

Fonctionnement de cet emprunt

Le microcrédit personnel est soumis à certaines conditions non négociables. Celui-ci n’est possible que lorsque l’objet du crédit est clairement identifié. En effet, celui-ci doit correspondre à un projet permettant à terme de faire évoluer la situation de l’intéressé soit en lui donnant accès à un emploi via une formation professionnelle, pour obtenir ou réparer un véhicule ou pour avoir accès aux soins de santé trop onéreux qui ne sont plus alors accessibles. D’autres projets peuvent être montés mais doivent nécessairement viser une amélioration de la qualité de vie de l’emprunteur.

Termes du contrat

Le montant du microcrédit est compris entre 300 et 3000 euros mais peut parfois être supérieur selon le projet de la personne. Celui-ci est accordé pour une période de six mois à quatre ans. Néanmoins, comme pour tout crédit, il est possible de rembourser la somme due avant le terme du contrat. Le microcrédit personnel possède également des intérêts qui varient entre 2,5 et 8% selon le montant emprunté et le client doit donc être informé du coût total de son crédit.

Le dépôt d’une demande

Pour faire sa faire demande de microcrédit, l’intéressé doit passer par un relais social donc soit une association visant l’intégration et l’amélioration de la qualité de la vie, une régie de quartier, une assistante sociale ou tout organisme à caractère social.

Celui-ci est chargé d’étudier la demande, d’évaluer la possibilité de concrétiser son projet quels qu’en soient les bénéfices. Une fois validé, le projet est transmis à un organisme bancaire qui sera chargé d’accorder ou non ce microcrédit. L’atout de ce type de crédit est également que l’organisme social choisi accompagnera l’intéressé pendant toute la durée du crédit pour s’assurer de la réalisation du projet initial de l’emprunteur.

Ne manquez pas de consulter ces articles :