dimanche 17 déc 2017

Prêts complémentaires pour le financement du logement

Prêts complémentaires pour le financement du logement

Selon le prêt immobilier choisi, celui-ci peut être cumulable avec d’autres prêts ou modes de financement. L’emprunteur peut donc voir rapidement son capital devenir plus conséquent et voir proportionnellement sa capacité d’acquérir un bien de valeur augmenter.

Le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro (PTZ) peut accompagner un prêt conventionné à condition que les besoins concernent l’acquisition d’un premier logement. De ce fait, l’emprunteur se trouve doté d’une somme plus importante. De même, le prêt à taux zéro peut s’ajouter à un prêt d’accession sociale.

Ce prêt permet donc de compléter un premier prêt et ouvre l’éventail des possibilités. Néanmoins, son montant ne peut pas excéder la moitié du montant total du projet immobilier concerné et le prêt à taux zéro ne s’applique qu’aux logements neufs ou aux seuls logements anciens détenus par des bailleurs sociaux qui les vendent à leurs locataires.

Le prêt Action Logement

Des sociétés Action logement ou 1% logement proposent des prêts complémentaires pouvant aider à la construction ou à l’achat d’un bien immobilier. Ce prêt est soumis à des conditions précises à savoir qu’il doit concerner un logement neuf ou un logement ancien mais dont la consommation énergétique est raisonnable, à savoir au maximum de classe D sur l’échelle énergétique.

Ce prêt s’adresse aux salariés de certaines entreprises qui ont signé une convention de partenariat et exige des revenus modestes pouvant justifier la nécessité de ce prêt. Ce prêt est consenti pour une durée maximale de 20 années avec un taux d’intérêt faible par rapport à un prêt classique car celui-ci n’est que de 1,75%. De même que le prêt à taux zéro, ce prêt doit permettre de payer une partie des frais n’excédant pas 30% du montant total de l’achat.

Les prêts particuliers

Hormis les deux prêts précédents, il existe d’autres prêts moins connus. En effet, le prêt octroyé aux fonctionnaires, quel que soit leur contrat s’adresse uniquement aux agents de la fonction publique selon leurs revenus. Il est néanmoins accordé que pour compléter un prêt conventionné.

D’autre part, certaines collectivités territoriales accordent également des prêts pour construire ou acquérir un logement neuf ou ancien. Le type de prêt et ses caractéristiques sont fonction de chaque collectivité territoriale auprès desquelles il convient alors de se renseigner.

Enfin, certaines caisses de retraites complémentaires ou mutuelles offrent des prêts pour l’acquisition d’un logement neuf ou ancien ainsi que des travaux concernant un bien immobilier. Les conditions d’obtention diffèrent selon l’organisme prêteur et l’emprunteur devra alors demander un dossier pour connaître les modalités d’octroi de ces prêts.

pret projets

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Ne manquez pas de consulter ces articles :