jeudi 19 oct 2017

L’Europe souhaite une dérégulation des banques

L’Europe souhaite une dérégulation des banques

L’idée peut sembler curieuse après tout le travail engagé à ce niveau depuis la crise financière de 2008 mais l’Europe s’apprête à faire une proposition dans le sens d’une régulation moins stricte des banques aux Etats-Unis. Le géant américain a largement multiplié les actions dans ce sens et il se trouve que les mesures prises n’arrangent pas les échanges.

Un projet d’harmonisation

Bourse

L’Europe a de plus en plus de difficultés à réaliser des transactions ou des échanges commerciaux avec des entreprises américaines. Or, la dernière Commission Européenne a mis l’accent sur le fait que les Etats-Unis représentent le pays qui peut investir dans des projets avec certains pays européens.

Cependant, les différences de normes entre les deux systèmes bancaires seraient un frein à la collaboration entre les deux pays. Bruxelles a donc mis au point le TIPP qui serait un accord visant à rétablir le commerce entre les deux pays grâce à des normes exclusives mises en place.

Un accord étonnant

compte sur livretLes Etats-Unis ne se sont pas encore prononcés sur le sujet mais déjà la nouvelle crée la polémique car nombreux sont ceux qui pensent plus logique de s’aligner sur les règles américaines qui sont moins laxistes au niveau des banques et qui sont parvenus à une véritable régulation depuis la crise de 2008.

Les mesures prises par l’Europe dans ce sens semblent plus hésitantes et superficielles.

Le problème actuel de l’Europe est que les entreprises qui engagent des partenariats avec les Etats-Unis doivent posséder un capital en cas de pertes financières afin de pouvoir régler dettes et personnel. Du coup, le projet mis en avant par l’Europe ne semble pas convenir au gouvernement d’Obama qui a réussi à gagner face au lobby des banques américaines et qui ne souhaite pas revenir en arrière.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !