jeudi 19 oct 2017

Quand la finance alternative se développe

Quand la finance alternative se développe

La crise financière de 2008 a eu pour conséquence d’éveiller les consciences qui ont cherché un nouveau modèle économique capable à terme de réaliser un grand nombre de projets. Les particuliers ont su montrer leur formidable capacité à rebondir et à rechercher des solutions viables.

Une perte de confiance dans les modèles traditionnels

La crise a révélé que les banques et organismes financiers classiques œuvraient davantage pour leur propre profit que pour celui des clients. La monnaie européenne a dans le même temps été remise en question car les pays qui ne l’avaient pas adopté ressentaient nettement moins les effets de la crise économique.

Fermées aux projets personnels, aux prêts pour créer des entreprises, les banques recommencent pourtant aujourd’hui à spéculer, avec les risques que cela comporte.

Un nouveau moteur en marche

FinTech

Les particuliers possèdent les moyens de faire avancer l’économie et ils le prouvent en créant la FinTech, qui se sert des réseaux sociaux et de la collaboration pour avancer. La création du bitcoin a été l’élément révélateur de cette nouvelle finance avec une cryptomonnaie échappant à tout système bancaire.

Mais la FinTech ne s’arrête pas là car elle a été la base du crowfunding qui permet à plusieurs centaines d’entreprises de voir le jour chaque année. Proposant des prêts aux particuliers, des sites collaboratifs, des moyens de partage, elle est en passe de redéfinir la société. Il sera donc indispensable de s’informer sur la finance de façon régulière pour suivre son évolution.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !