samedi 29 jui 2017

Free mobile : le réseau se stabilise

Free mobile : le réseau se stabilise

L’engouement des français pour les deux nouvelles offres de téléphonie mobile de la filiale d’Iliad ont, selon plusieurs experts, déjà attiré 2,8 millions de nouveaux clients issus en partie des forfaits prépayés et d’autre part des abonnements d’opérateurs concurrents.

Trois mois jour pour jour après le lancement du quatrième opérateur en France, les polémiques ont été très nombreuses. Bien entendu, il y a eu des attaques de toutes part pour rabaisser le service client du nouvel arrivant (qui pourtant est au même niveau que les trois opérateurs historiques). Quoi qu’il en soit, malgré ce service client désigné comme l’un des pires, le nombre de clients ne cesse de croître quotidiennement. Nous avons d’ailleurs fait plusieurs essais en appelant les 4 services clients à des dates différentes pendant le trimestre précédent, et il s’est avéré que les 4 se valaient. Les quatre ont des employés aussi bien en France, qu’à l’étranger et soit on tombe sur quelqu’un qui maîtrise parfaitement le sujet, soit sur quelqu’un qui nous lit une feuille sans rien y comprendre.

L’objet de cet article est surtout de revenir sur la qualité du réseau. En effet, Free mobile a annoncé il y a peu de temps que son réseau allait être amélioré sous quinzaine. Nombreux clients étaient alors très limités et plusieurs appels ne passaient pas entre 18h et 20h. Par ailleurs, les connexions data dans le métro étaient loin de fonctionner correctement.

Pourtant, depuis mardi dernier, nous avons réalisé plus d’une centaine de tests dans plusieurs villes de France et principalement en ciblant la région parisienne très touchée par les problèmes techniques. Tous les appels sans exception ont connu un succès dès la première tentative. Par ailleurs, les connexions data dans le réseau de métro et de RER à Paris ont fonctionné correctement à 73% des cas, soit une amélioration significative en comparaison avec la semaine dernière.

Toutes ces améliorations devraient donc se faire ressentir dans les jours à venir et devraient probablement redonner un coup de boost à l’action d’Iliad qui a perdu 10% en moins d’un mois.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Benoit Laurensac
Journaliste éditorialiste pour FinanceAZ, +Benoit Laurensac a collaboré avec les plus grands groupes bancaires et financiers français. Co-éditeur du portail économique FinanceAZ, Benoit anime depuis 2011 ce réseau d'actualités et d’informations indépendant.