vendredi 20 oct 2017

Carte bancaire

Carte bancaire

Il s’agit d’une carte de paiement en plastique disposant soit d’une bande magnétique, soit d’une puce électronique, ou encore des deux. La carte bancaire permet de payer des commerçants par Internet ou dans les boutiques, et permettent également le retrait d’espèces. Chaque carte bancaire, quelque soit son pays de fabrication, est associée à un réseau comme MasterCard, American Express, Visa ou d’autres entreprises. Il est important de différencier les cartes de débit et les cartes de crédit. En France, nous avons tendance à nous tromper quant à l’utilisation de ces termes.

Pour rester dans les erreurs fréquentes, une carte bancaire n’est pas forcément une carte bleue. Cette dernière est au même titre que MasterCard, une entreprise, qui en revanche ne fonctionne que sur le réseau français. En d’autres termes, une carte bleue (classique) ne fonctionne pas à l’étranger. C’est notamment pour cette raison que les banques proposent de plus en plus aux clients, des cartes internationales.

Carte de débit

Deux formules sont à connaître. La carte à débit immédiat permet au client de faire sortir la créance le jour même de son compte. La carte à débit différé permet au porteur de la carte, d’être débité à une date fixe ou le dernier jour ouvrable d’un mois. En fonction de votre cas, il sera possible de choisir la formule qui vous convient en vous adressant à votre établissement gérant la carte bancaire. Outre ses fonctionnalités de paiement, la carte de débit permet de faire des retraits en distributeur. Certaines banques acceptent les retraits auprès de n’importe quel distributeur sans surcoût, alors que d’autres factureront des frais de retrait hors réseau.

Carte de crédit

Contrairement à la carte de débit où l’argent est récupéré sur le compte du titulaire, la carte de crédit permet de récupérer l’argent sur une réserve spécifique qui est renouvelable. L’utilisateur peut alors rembourser l’argent de façon échelonnée. Du fait des intérêts très importants, les banques fournissent généralement gratuitement ces cartes. Elles sont d’ailleurs très utilisées aux Etats-Unis.

La carte bancaire en France

En France, les banques définissent des plafonds de retrait et de paiement en fonction des capacités financières du client. La majorité des cartes permet de réaliser des opérations courantes d’achat. Si un paiement supérieur à 1 500 euros venait à être réalisé, le titulaire doit obligatoirement déposer une signature. Les commerçants sont libres de définir un montant minimum pour accepter la carte bancaire pour amortir les frais. Par ailleurs, les commerçants sont en droit de vous réclamer la présentation d’une pièce d’identité, même si c’est extrêmement rare.

L’utilisation de sa carte bancaire à l’étranger

Avant d’utiliser votre carte internationale à l’étranger, renseignez-vous sur les frais pratiqués par votre établissement bancaire pour ne pas avoir de mauvaise surprise par la suite. Dans certains pays, on pourra même vous demander une signature pour une transaction de quelques euros seulement. Par ailleurs, il est également possible que les commerçants refusent votre carte bancaire si le réseau utilisé n’est pas accepté chez eux. Par exemple, en Allemagne, certains grands magasins refusent la MasterCard.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Ne manquez pas de consulter ces articles :