jeudi 27 avr 2017

Hausse de la TVA, bonne nouvelle pour Free Mobile ?

Hausse de la TVA, bonne nouvelle pour Free Mobile ?

Voilà presque un mois que Free a dévoilé ses offres mobiles à 2 et 19,99€ (hors avantages clients freebox). Les différences de prix entre ces nouvelles offres et ce qui est disponible chez la concurrence sont telles, que l’engouement des français s’est très vite fait sentir. Dans un premier temps, le site de free était submergé par les demandes, aujourd’hui, les nouveaux abonnés connaissent des problèmes liés à la portabilité de numéro. Le délais nécessaire incombe non seulement à Free mais également à un organisme externe qui est en sous effectif pour répondre à la demande générale. Malgré ces petits problèmes qui devraient être réglés assez rapidement, la demande ne cesse de grandir.

Résiliations chez la concurrence

Les opérateurs concurrents ont bien évidemment anticipé l’arrivée de Free en tentant par tous les moyens de réengager les clients sur 12 à 24 mois, dès décembre 2011. Parmi ces clients, nombreux attendent avec impatience la fin de leur engagement pour passer chez Free sans payer de frais de résiliation. D’autres préfèrent passer chez Free quitte à payer un certain coût de résiliation qui sera amorti sur les prochains mois. D’autres encore (d’après plusieurs blogs et forums), cherchent à invoquer des motifs comme le licenciement, le départ à l’étranger pour une longue période ou l’incapacité d’utiliser son téléphone pour pouvoir résilier sans aucun frais.

La TVA augmente, bonne nouvelle pour Free mobile

Dimanche dernier, Nicolas Sarkozy a annoncé la hausse de la TVA de 1,6 point. La loi devrait être votée dans le courant du mois de février pour une mise en application en octobre prochain. Les tarifs de plusieurs produits et services devraient donc être revus à la hausse sans épargner le secteur de la téléphonie mobile. Si les opérateurs augmentent leur tarif, c’est alors une raison qu’il est possible d’invoquer pour résilier son contrat et ce même s’il est indiqué le contraire dans les conditions générales de vente. Pour l’heure, aucun opérateur de téléphonie mobile n’a souhaité communiquer sur le sujet.

A propos de l'auteur

Elyes Ammar
+Elyes Ammar est un jeune passionné dans différents sujets économiques, notamment dans les secteurs de la finance, de la bourse et de l'immobilier. Elyes partage également ses conseils en investissement sur le blog www.investman.fr.