jeudi 19 oct 2017

Investir dans les résidences de tourisme représente le bon placement actuel

Investir dans les résidences de tourisme représente le bon placement actuel

Si pendant longtemps ce type d’investissement était devenu trop onéreux, la crise est passée par là et l’engouement pour les maisons de retraite a eu des conséquences directes. Aujourd’hui, les résidences de tourisme sont plus attrayantes que jamais avec un prix à l’achat intéressant et un rendement qui fait rêver.

Un mode d’hébergement à la mode

investir-dans-une-residence-de-tourisme2Différente d’un hôtel et la location saisonnière, la résidence de tourisme réunit le côté chaleureux que les vacanciers apprécient ainsi que des services professionnels avec un accueil, le ménage dans les chambres ainsi que d’autres atouts. Compte tenu de ces arguments, la possibilité d’encaisser des sommes régulières est assurée. Les réservations auprès des professionnels montrent que cette formule est de plus en plus appréciée grâce au bon rapport entre qualité et prix.

Confié à des gestionnaires, les résidences de tourisme sont présentées aux agences de voyage et aux sites de réservation de logements afin de les faire connaître donc le taux de remplissage sur une année est particulièrement intéressant. Si les EHPAD ont gagné en importance, ils sont loin des 5% de rendement annuel possible avec un investissement dans une résidence de tourisme.

Bien choisir son régime fiscal

investir-dans-une-residence-de-tourismeL’investissement dans une résidence de tourisme peut devenir particulièrement intéressant s’il est compris dans une façon de se financer son futur logement pour prendre sa retraite. Compte tenu des règles de fiscalité en la matière, le propriétaire a tout à gagner à procéder à ce type d’achat. Les statuts de loueur meublé professionnel ou loueur meublé non professionnel ouvrent droit à de nombreux avantages.

En tant que loueur non professionnel, les éventuels loyers impayés viennent dans le calcul des revenus locatifs pendant une durée de dix ans. Pendant toute cette période, seuls les revenus réels enregistrés vont être pris en compte par les administrations fiscales.

Pour le loueur professionnel, le manque à gagner sera même déduit des gains sur l’année donc un propriétaire qui veut amortir l’achat d’un bien et de mobilier a tout intérêt à se laisser tenter par un investissement de la sorte.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !