lundi 21 aoû 2017

Actions

Actions

Une action correspond à un titre de propriété d’une entreprise. Le détenteur d’une action, possède ainsi une partie du capital de l’entreprise, ce qui lui donne le droit d’intervenir dans sa gestion et en fonction des politiques de certains groupes, obtenir ou non des revenus issus des dividendes.

Le propriétaire d’une action est l’actionnaire. Ce dernier peut travailler pour l’entreprise, comme il peut être externe et ne jamais prendre part aux décisions. L’achat et la vente d’actions permet de tirer deux principaux revenus, les dividendes qui ne sont pas obligatoires et les plus-values à la revente, qui constituent de loin, la principale source de revenus des actionnaires.

Il convient de distinguer deux principaux types d’actions. L’action au porteur, qui est facilement négociable, que l’on peut acheter et revendre rapidement. Ce type d’action se retrouve dans les sociétés cotées. Il y a également l’action nominative où le nombre d’actionnaires est très souvent inférieur au premier type d’actions. Cet actionnariat (ensemble des actionnaires) est enregistré dans un livre spécifique. Le deuxième type d’actions présenté a un objectif de détention à long terme et il est difficile de revendre ses parts.

Contrairement aux idées reçues, l’achat d’action peut se faire en dehors d’une bourse comme le CAC 40, etc… En effet, il est possible pour tout particulier d’entrer dans le capital d’une petite société non cotée.

Les cours

Cours d'une action

La demande et l’offre dont que le cours d’une action augmente, diminue ou reste stable. Par convention, on utilise le terme valeur pour désigner le cours d’une action. Le cours est donc la conséquence logique de l’offre et de la demande. En fonction des bons indicateurs économiques et de plusieurs autres facteurs, la demande augmentera ou non.

Afin de déterminer une opportunité potentielle, les investisseurs étudient avec soin le bilan de la société, les innovations à venir, la concurrence installée, les nouveautés de la concurrence, différents coefficients économiques, ainsi que l’actualité géopolitique.

Le rachat d’actions

En fonction des décisions prises lors des assemblés générales, il est possible pour une société de consacrer une partie de ses liquidités au rachat d’une partie de ses propres actions.

La conséquence d’un tel acte fait que la valeur augmente rapidement suite à une telle annonce, mais peut présenter un point négatif. En effet, les investisseurs préfèrent que les entreprises qu’ils possèdent investissent dans de l’innovation plutôt que de se consacrer au rachat de parts.

Cas des penny stock

C’est le terme employé pour une action dont le cours est inférieur à une unité de devise (moins d’un euro, moins d’un dollar, etc…). Ces actions sont très prisées par les investisseurs qui misent sur le court terme.

En effet, la moindre variation de cours fait que les actions perdent ou prennent un bon pourcentage d’un coup. Plusieurs traders se spécialisent totalement sur ce type d’actions dans l’espoir d’en dégager des plus-values intéressantes en revendant de gros volumes. Pour acquérir des actions, vous devez posséder un PEA (en savoir plus) ou un compte titres (en savoir plus).

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Ne manquez pas de consulter ces articles :