mercredi 22 nov 2017

HappyView

Happy view est un site d’opticien en ligne. Celui-ci se base sur le constat que les personnes qui portent des lunettes ont parfois des frais très onéreux. D’autre part, la plupart du temps les frais optiques ne sont que peu remboursés par la Sécurité sociale et les mutuelles ne proposent qu’un forfait optique qui ne couvre pas toujours l’ensemble du coût.

Happy view estime qu’une chose indispensable à la santé ne devrait pas être une option ou un luxe et que ces produits doivent donc être rendus accessibles à tous ceux qui ont en besoin. L’entreprise a donc été créée en 2009 pour apporter une solution à cette problématique en proposant des lunettes moins chères via Internet. Happy view met alors en place une offre à 39 euros, monture et verres compris avec comme avantage la livraison à domicile.

Un site agréé par la sécurité sociale

Happy view peut se targuer d’être le premier opticien agréé par la Sécurité sociale et les mutuelles. En effet, l’achat en ligne peut rebuter de nombreuses personnes qui craignent d’y perdre en qualité. Or, ce n’est pas toujours le cas car les lunettes proposées en ligne sont régulièrement contrôlées par des opticiens diplômés et offrent donc les mêmes garanties, la même rigueur et le même professionalisme qu’un opticien traditionnel.

Ainsi, la qualité des lunettes en ligne est donc équivalente à des lunettes dans un magasin d’optique réel. Cette qualité a ainsi été reconnue pour Happy view puisque c’est celle-ci qui lui a valu l’obtention de l’agrément de la Sécurité sociale et des mutuelles. La Sécurité sociale y voit aussi un intérêt économique car le coût des lunettes proposé par Happy view est faible, ce qui permet de réduire une partie des dépenses de santé.

En effet, les lunettes sont de plus en plus mal remboursées faute de moyens pour pallier à des dépenses de santé exorbitantes que la Sécurité sociale n’est plus capable de gérer entièrement. Ainsi, une paire de lunettes coûte en moyenne 500 euros pour une paire à verres progressifs. La même paire de lunettes ici agréée par la Sécurité sociale est proposée trois fois moins chère sur Happy view.

Les services proposés

Les tarifs Happy view sont très peu élevés car le site bénéficie de tous les avantages d’une boutique en ligne. En effet, les frais inhérents à un opticien en ligne sont plus faibles qu’un opticien traditionnel car il ne possède pas de boutique physique, dont il aurait les frais de gestion à assurer comme le loyer, l’électricité et les frais annexes.

De ce fait, il peut répercuter ces économies sur le prix des produits. De plus, la marge perçue par Happy view est très faible. Le site peut alors vous proposer plus de 1 700 paires de lunettes et de nombreuses marques telles que Ray ban, Gucci, D&G et bien d’autres à moins de 200 euros. D’autre part, le site garantit la pleine satisfaction du client avec son offre satisfait ou remboursé sous 30 jours, possibilités d’échange et d’essai à domicile de 5 montures différentes même pour des montures de marque.

Enfin, sur le site d’Happy view, il vous est possible d’essayer virtuellement vos lunettes avant de les acheter. En effet, une interface est prévue à cet effet où l’internaute choisit les critères qui lui correspondent comme la forme, la couleur, le poids, la matière, le style, la vue et si votre choix concerne des lunettes de vue ou de soleil. Par la suite, le client a accès au Module de visagisme qui lui permet de se représenter exactement la concordance entre la monture et le visage de la personne concernée. Ainsi, ce programme permet d’avoir l’assurance d’acquérir des lunettes correspondant parfaitement à la morphologie du visage. Ce programme est accessible en envoyant simplement une photo d’identité au site.

Happy view est un site gage d’une haute qualité à moindre coût tout en y associant des services intéressants, faciles d’utilisation et qui rendent le site encore plus attractif. Dans le secteur de l’optique en ligne, il s’agit donc d’un acteur important.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Ne manquez pas de consulter ces articles :