vendredi 20 oct 2017

Matières premières

Matières premières

Acheter et vendre des matières premières est possible depuis bien longtemps mais c’est seulement depuis peu que les échanges se démocratisent. Tout le monde peut investir dans les matières premières comme le pétrole, l’or, le blé ou même le coton. En l’occurrence, dans certains cas, les transactions sont matérialisées par les matières en question alors que dans d’autres on échange ces mêmes matières seulement en virtuel.

Les particuliers étant de plus en plus nombreux à s’intéresser par ce marché des matières premières, que plusieurs sociétés de conseil ont vu le jour entre 2010 et 2012 dont l’objectif est de former ces petits investisseurs. C’est notamment dans les grandes capitales mondiales que l’on retrouve ces entreprises.

Le fort potentiel des matières premières

A la différence d’une action dont le cours peut tomber à zéro, le cours des matières premières ne pourra jamais couler. Ces commodités que sont les énergies, les métaux précieux, les métaux de base, les denrées alimentaires, etc… sont essentielles à l’humanité. Pouvez-vous imaginer un seul instant que le sucre ne vaille plus rien demain ou que les cours du pétrole dégringolent même à supposer que des énergies renouvelables se démocratisent ? Selon de nombreuses études, le marché des matières premières dispose d’un rendement supérieur à celui des actions à long terme.

Les différentes formes d’investissement

Les organismes financiers sont nombreux à proposer les placements dans les matières premières pour les particuliers. Longtemps réservé aux professionnels, ce marché s’ouvre peu à peu aux investisseurs particuliers. Ces derniers peuvent donc acheter des contrats à terme où ils décident du prix de la transaction selon la quantité de matières premières achetées ou vendues.

Au même titre que les actions, il est possible de confier la gestion à des professionnels dont c’est le métier. En l’occurrence, vous pourrez acheter des OPCVM. De façon générale, les risques sont répartis sur un ensemble de valeurs.

Un marché volatil

Sur le court terme, le marché des matières premières peut être très lucratif comme il peut être dangereux d’investir dedans. En effet, lorsque l’économie va mal et que les cours des actions baissent, c’est souvent les cours des matières premières qui s’envolent, d’où l’intérêt de diversifier ses placements.

Les prix des matières premières dépendent d’une multitude de facteurs comme le climat ou la géopolitique. Aussi, les experts déconseillent aux personnes prudentes d’investir plus de 15% de leur portefeuille en matières premières.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !