jeudi 21 sep 2017

Pièce de 10 francs Hercule en argent

La pièce de 10 francs Hercule est également appelée de “type Dupré”, du nom de son créateur, qui devient le graveur général des monnaies par décret de l’Assemblée nationale, en remportant le concours organisé après la Révolution française qui visait à revisiter complètement les types des monnaies. Ce modèle est repris par la suite et la pièce de 10 francs Hercule est éditée sous Charles de Gaulle pendant la Ve République et sera conservée sous Georges Pompidou jusqu’en 1973.

Celle-ci sera alors frappée à 39 088 577 exemplaires. Cette pièce sera néanmoins démonétisée en 1980 comme la pièce de 50 francs en argent car elles font l’objet de beaucoup de thésaurisation. On retrouve d’ailleurs ainsi de nombreux modèles en très bon état puisque conservés par des particuliers. L’argent sera alors remplacé par une matière moins noble, en l’occurence du cupro-nickel alu jaune.

Cette pièce représente sur l’avers une gravure du célèbre héros grec Hercule debout. Il est dessiné barbu et paré des symboles léonins à savoir qu’il porte une patte de lion sur l’épaule droite ainsi qu’une peau de lion de Némée entourant sa taille et une queue de lion  qui vient entourer ses jambes. Il est représenté avec la Liberté sur la gauche, facilement identifiable grâce à la pique surmontée d’un bonnet phrygien qu’elle saisit dans sa main droite.

Elle-même tient la main de l’Egalité qui se trouve à droite sur la pièce et qui porte le niveau représentant l’équilibre. Sur le revers apparaît la valeur faciale ainsi que l’année de fabrication, le tout encerclé par la célèbre couronne composée d’une branche de laurier et d’une branche de chêne noués par un ruban.

Apparaît également la légende “République française”. Sont également gravés au dessus de la date, deux symboles particuliers à savoir une chouette et une corne d’abondance. Cette dernière est la marque de la Monnaie de Paris. La chouette représente la marque du graveur général à savoir Raymond Joly. Elle est parfois remplacée par l’aile du graveur général Lucien Bazor.

La pièce de 10 francs Hercule a été gravée par A Dupré et pèse 25 grammes, mesure 37 millimètres de diamètre et titre à 900 pour 1000 donc contient 22,5 grammes d’argent pur. La surface de la pièce est lisse même au niveau des gravures. On note une variante intéressante en 1967 avec l’apparition d’un accent sur le E de “République française” alors que celui-ci n’apparaissait pas avant. Sa cote varie entre 15, et 30 euros sauf pour l’année 1964 où l’essai frappé à seulement 3500 exemplaires lui confère une valeur approximative de 240 euros.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Ne manquez pas de consulter ces articles :