mercredi 22 nov 2017

Pièce de 20 francs Napoléon en or

La création de la première pièce de 20 francs doit son existence à Napoléon Ier qui décide de sa fabrication en 1803. Ainsi, elles garderont toujours l’appellation de 20 francs or Napoléon, du nom de leur créateur, malgré les changements de régime au cours de l’histoire. Cette pièce a été frappée de 1802 à 1914, faisant son apparrition après la Révolution. Cette pièce représente alors la forte stabilité financière du pays au 19e siècle et sera donc conservée jusqu’à la première guerre mondiale.

Il existe 6 modèles de pièces de 20 francs de Napoléon en or à l’effigie du premier Empereur. Elles ont toutes les mêmes caractéristiques à savoir qu’elles font 21 millimètres de diamètre, pèsent 6,45g et sont titrées à 900 pour 1000 en or pur. Elle sont donc dotées de 90 % d’or pur soit 5,80g et de 10 % de cuivre.

Le premier modèle représente Bonaparte sous les lauriers pendant son premier Consul. L’inscription “Dieu protège la France” se trouve sur la tranche. Cette pièce a été frappée en l’an XI et XII du Premier Consul et possède une cote entre 260 et 290 euros selon la pièce qui a été tirée à 1 046 506 exemplaires. Pendant l’an 12, on voit apparaître une deuxième pièce de 20 francs en or de Napoléon Empereur qui possède les mêmes caractéristiques que la précédente mais dont la cotation est différente, allant de 290 à 340 euros. Cette pièce a été frappée à 428 143 exemplaires.

Le premier Empire de Napoléon met également en circulation à partir de l’année 13 et jusqu’en 1806, des pièces de 20 francs or Napoléon Ier tête nue, sans lauriers. Il s’agit d’une pièce extrêmement rare pour certaines années et sa valeur oscille entre 235 et 330 euros pour celles encore disponibles. Elle est émise à 673 878 exemplaires. En 1807, apparaît la pièce de 20 francs or Napoléon Ier de type transitoire avec une grosse tête dont la valeur reste entre 235 et 310 euros.

Il faut cependant noter que le modèle 1807 U frappés à seulement 2 550 exemplaires est extrêmement rare. La cinquième pièce représente Napoléon Ier tête aux lauriers et au revers “République” émise entre 1807 et 1808 est tirée à 1 725 753 exemplaires. Enfin, la dernière pièce représentant Napoléon Ier est la pièce fabriquée à 14 283 710 exemplaires entre 1809 et 1815. Le modèle édité du 1er avril au 4 juillet 1815 pour le “Cent jours” est très peu courant et très prisé.

A la suite de la chute du Premier Empire, cette pièce sera tour à tour à l’effigie de Louis XVIII et Charles X pendant la Restauration. A partir de la IIe République, ces pièces de 20 francs en or Napoléon deviennent République Française, puis Cérès. Louis Napoléon Bonaparte aposera également sa tête nue ou laurée sur ces pièces entre 1853 et 1870. De 1871 à 1914, les pièces de 20 francs portent la légende République française et une Marianne et arborent fièrement le coq français entouré par la devise française ” Liberté, Egalité, Fraternité”.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Ne manquez pas de consulter ces articles :