vendredi 17 nov 2017

Pièce de 20 francs suisse en or

Les pièces de 20 francs croix Suisse en or ne sont disponibles que selon deux modèles différents car la monnaie évolue peu dans ce pays. Ces pièces sont à l’effigie de la personnification de la Confédération suisse, comme la Marianne française ou “Lady Liberty” aux Etats-Unis. La pièce de 20 francs suisse en or est donc souvent appelée “Helvetia” ou “Vreneli” et la pièce de dix francs suisses en or sera alors surnommée “demi-vreneli”. La fabrication de ces pièces prend fin en 1949.

Cette pièce ressemble fortement aux Napoléons français (10 francs, 20 francs). La pièce rentre dans l’Union monétaire Latine qui rassemblait la France, la Belgique, la Suisse et l’Italie par Convention monétaire du 23 décembre 1865. L’Union Latine avait pour but de créer une organisation monétaire commune avec l’institution du franc germinal comme monnaie de référence. Chaque pays devait alors frapper sa propre monnaie et les francs suisses en or apparurent à partir de 1883.

La pièce de 20 francs suisse en or pèse 6,45 grammes pour un diamètre de 21 millimètres et une épaisseur de 1, 25 millimètres. Cette pièce possède 90% d’or pur soit 5,801 grammes. Elle a été gravée par Albert Walch, Christian Bülher et Karl Schwenzer. L’avers présente une personnification de Libertas ou autrement dénommée tête de Helvetia ainsi que l’inscription “Confoederatio Helvetica”, soit “Confédération Helvétique”.

Le revers représente l’écusson suisse portant la fameuse croix suisse, symbole national. Celui-ci est entouré d’une couronne de feuilles et est surmonté d’une étoile. La mention 20 se trouve à sa gauche et la mention FR pour francs à sa droite, indiquant ainsi sa valeur faciale. Le listel porte des grènetis qui sont des rangs de petits grains gravés en relief au bord de la pièce. La tranche de la pièce comporte également des étoiles en relief.

Le premier modèle est émis entre 1883 et 1896 à 1 750 444 exemplaires dont certains sont extrêmement rares comme le modèle 1887B tiré à 176 exemplaires. Le modèle 1893B avec ses 25 exemplaires et le modèle 1895B et ses 19 exemplaires, modèles dont l’or est plus lumineux et où la croix est perforée en son centre. Le deuxième type de pièce a été frappé de 1897 à 1949.

L’avers de cette pièce a été gravé par Fritz Ulisse où le portrait différe du précédent et la pièce est alors appelée de type “Vreneli. De même, l’écusson du revers est légèrement différent. Ce modèle a été frappé à plus de 57,52 millions d’exemplaires. Le modèle 1897B possède une réelle singularité avec la gravure d’une petite croix au centre de la grande croix suisse. Ce modèle n’existe qu’en 29 exemplaires.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Ne manquez pas de consulter ces articles :