mercredi 28 jun 2017

Pièce souverain anglais en or

Le Souverain anglais a été créé par le roi Henry VII en 1489. La version actuelle des Souverains date de 1817 car celle-ci a été largement émise après la victoire du Royaume sous Napoléon. A l’origine, même si cette pièce a été appelée livre sterling, aucune valeur faciale n’était gravée sur la pièce. Depuis, la production des Souverains n’a cessé et on peut alors trouver un grand nombre de Souverains différents. Les Souverains les plus connus et les plus prisés représentent la reine Victoria de 1838 à 1841, le Souverain 1917 frappé à Londres ou encore le Souverain Elizabeth II de 1989 qui correspond à une frappe commémorative du 500e anniversaire des Souverains.

Le premier souverain est créé en 1817 et sera frappé jusqu’en 1820 à 6 517 574 exemplaires. Ce Souverain pèse 7,98 grammes pour 22,05 millimètres de diamètre et titre à 917 pour 1000. La pièce a été gravée par Benedetto Pistrucci et l’avers représente le portrait de Georges III entouré de la date de fabrication. Le revers représente la célèbre gravure présente sur la majorité des Souverains à savoir Saint-Georges tuant le mythique dragon. Cette gravure est ici entourée de l’inscription en français « Honi Soit Qui Mal Y Pense ». L’année 1819 est particulièrement rare car elle ne comporte que 3 574 exemplaires.

En 1821, la pièce est modifiée. Elle pèse 8 grammes pour 22 millimètres de diamètre et représente alors le roi Georges IV. Cette pièce ressemble à la précédente à l’exception du portrait qui représente alors Georges IV. Ce modèle a été frappé à plus de 23,34 millions d’exemplaires. De 1825 à 1830, un nouveau type de pièce à l’effigie de Georges IV est créé. Le revers représente alors les armoiries royales. Cette pièce a été gravée à 13,12 millions d’exemplaires.

En 1831, Guillaume IV accède au pouvoir et la pièce présente alors son portrait gravé par William Wyon. Ce modèle a été frappé à 9 171 000 exemplaires.

Le règne de la reine Victoria donne lieu à quatre modèles différents entre 1838 et 1901. La première pièce, de 1838 à 1874, a été frappée à plus de 128 millions d’exemplaires. L’avers représente le portrait de la jeune reine et le revers les armoiries royales. La deuxième pièce est émise de 1871 à 1885 et l’avers retrouve la gravure de Saint-Georges. Le poids de cette pièce est de 7,98 grammes. Le modèle est émis à plus de 10,56 millions d’exemplaires.

En 1877, une pièce est créée à l’occasion du Jubilé de la reine. Sur son portrait, elle apparaît voilée et coiffée d’une couronne. Ce modèle émis jusqu’en 1892 a été frappé à plus de 31,10 millions d’exemplaires. Le Souverain fabriqué entre 1893 et 1901 pèse 7,32 grammes et mesure 22,35 millimètres. La reine apparaît alors plus âgée sur son portrait. Ce modèle a été frappé à plus de 40, 60 millions d’exemplaires.

A l’arrivée d’Edouard VII au trône, une nouvelle pièce est créée à son effigie pesant alors 7,99 grammes pour 22 millimètres de diamètre. Le revers reste inchangé. Cette pièce a été fabriquée de 1902 à 1901 O en plus de 100 millions d’exemplaires.

De 1911 à 1925, le Souverain est à l’effigie du nouveau monarque Georges V immortalisé par Edgar Betram Mac Kennal. Cette pièce a été frappée à plus de 100 millions d’exemplaires.

En 1937, le Souverain présente le portrait de Georges VI qui accède alors au trône. L’avers est gravé par Thomas Hugh Payet. Cette pièce comporte 5 501 exemplaires.

A partir de 1953, Elizabeth II prend le trône d’Angleterre et de nombreuses pièces de Souverains anglais en or vont être le témoignage de son long règne. La première pièce est émise de 1957 à 1968, pèse 7,99 grammes et mesure 22,05 millimètres de diamètre. L’avers représente le profil droit de la reine où elle est dessinée relativement jeune. Cette pièce a été frappée à plus de 45,58 millions d’exemplaires.

Le deuxième modèle est fabriqué de 1974 à 1984 à plus de 38,09 millions d’exemplaires. Le portrait est réalisé par Arnold Machin et représente la reine coiffée de sa couronne. De 1985 à 1997, un nouvelle pièce présente Elizabeth II couronnée, avec un profil moins jeune que sur les précédentes pièces. Le portrait est signé Raphaël David Maklouf et cette pièce a été frappée à 163 000 exemplaires.

En 1989, une pièce commémorative du 500e anniversaire des Souverains est créée où la reine Elizabeth II apparaît sur l’avers assise sur le trône et en habit de sacre. Le revers reprend les armoiries royales. Cette pièce est tirée à 28 000 exemplaires. De 1998 à 2010, c’est le portrait gravé par Ian Rank-Broadley qui orne les pièces de 1 Souverain en or. Le revers retrouve la gravure de Saint-Georges. Ce modèle a été frappé à 541 505 exemplaires. En 2002, le Souverain en or représente le Jubilé de la reine Elizabeth II et est donc une pièce commémorative du 50e anniversaire de son règne. L’avers est identique à la précédente mais le revers a retrouvé les armoiries royales. Ce modèle a été frappé à 28 315 exemplaires. En 2005, une nouvelle pièce de Souverain à l’effigie d’Elizabeth II est gravée par Ian Rank-Broadley. Ce modèle a été frappé à 92 500 exemplaires.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Ne manquez pas de consulter ces articles :