mardi 25 avr 2017

Obligations

Obligations

Une obligation représente une forme de placement bancaire dont l’acquisition rend le propriétaire créancier de l’entreprise ou de l’Etat qui a émis ces obligations soit sous forme d’emprunt soit via la bourse. Le montant de l’obligation sera donc à rembourser majoré d’intérêts.

Acquisition de ces créances

Avant d’avoir la possibilité d’acquérir des obligations, l’intéressé doit posséder un compte-titres qu’il peut ouvrir auprès d’un des organismes agréés par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Par la suite, il existe deux types de marchés où des obligations sont disponibles. Le marché primaire consiste à acquérir des obligations dès que celles-ci sont émises. Le marché secondaire est un processus d’échanges de titres entre propriétaires. Il est alors aussi bien possible d’en échanger que d’en acheter de nouvelles. Dans tous les cas, le contrat d’émission d’une obligation doit préciser les caractéristiques suivantes à savoir le prix de l’obligation, la date à partir de laquelle les intérêts sont pris en compte, le rendement que celle-ci peut générer mais également la durée de l’emprunt, la date de remboursement des organismes débiteurs ainsi que l’intérêt annuel autrement appelé coupon.

Avantages de ces produits

L’avantage principal de détenir des obligations est le fait qu’elles ouvrent droit à des intérêts notamment annuels appelés coupons. Ces intérêts peuvent selon les cas être à taux fixe ou à taux variable. Le taux fixe donne le montant d’un intérêt qui restera le même tout le temps de l’engagement alors que le taux variable fait évoluer ces taux d’intérêt en fonction des évolutions du marché. Les marchés secondaires permettent également de revendre ses titres à un montant supérieur à l’achat et donc de gagner en terme de plus values à la revente.

Les différentes types d’obligations existantes

Il existe 3 types d’obligations diponibles qui diffèrent selon l’émetteur du titre. Chacune ne connaîtra pas alors les mêmes modalités de rémunération ou de gestion. Ainsi, les obligations assimilables au Trésor représentent des emprunts émis par l’Etat et dont l’acquisition se fait exclusivement sur des marchés spécifiques nommés OAT.

Les obligations échangeables sont des obligations échangeables en marché secondaire à partir de la date indiquée sur chacune d’entre elles. De même, celles-ci sont échangeables entre obligations à taux fixe et à taux variable.

Enfin, les obligations convertibles en actions peuvent être transformées en actions à partir d’une date également préfixée par l’organisme émetteur, en fonction d’un calcul détaillé au moment de l’obtention des obligations expliquant la proportionnalité entre obligations et actions c’est-à-dire le nombre d’obligations nécessaires pour pouvoir se rendre propriétaire d’une action.

Ne manquez pas de consulter ces articles :