samedi 21 oct 2017

Le recul important des investissements directs étrangers en France

Le recul important des investissements directs étrangers en France

La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement a récemment analysé les chiffres des IDE pour l’année 2013 et la France apparaît comme le pays qui a connu la plus grosse chute.

Une situation inconfortable

investissements directs étrangers en France

Alors que les pays qui investissent le plus à l’étranger comme les Etats-Unis, la Chine ou encore la Russie ont repris leurs activités, il semblerait que la France ne soit pas envisagée pour créer une filiale ou pour investir des capitaux dans un projet précis.

En effet, le pays enregistre une chute record de 77 % par rapport à l’année précédente, ce qui est un chiffre conséquent. Les IDE ont même tendance à fuir la France en fermant un certain nombre d’usines sur place, engendrant le nombre de pertes d’emplois que l’on a pu observer à maintes reprises.

Une exception en Europe

investissements directs étrangers en France

La situation est d’autant plus alarmante que les autres pays européens ne souffrent pas de la même conjoncture. L’Allemagne fait office de favori mais même l’Espagne ou l’Italie dont la situation économique était fragile ont vu revenir les investissements directs étrangers, ce qui leur permet d’ailleurs de retrouver une stabilité à ce niveau.

La France est la seule à connaître un tel déclin, ce qui signifie que les investisseurs directs étrangers ne font pas suffisamment confiance à l’économie du pays pour permettre un développement satisfaisant. Il est donc important de renouer des relations internationales profondes pour inverser cette tendance pour 2014.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !