jeudi 19 oct 2017

L’économie sociale et solidaire porteuse d’espoir

L’économie sociale et solidaire porteuse d’espoir

Le gouvernement français semble avoir pris conscience des potentialités de ce type d’économie car la prochaine loi visant à développer une nouvelle économie place les entreprises qui fonctionnent selon ce principe au centre de leurs préoccupations. Cette solution semble promettre un avenir plus radieux dans le domaine économique.

Des entreprises actives

Gestion financière de son entreprise

Représentant 10% des créations d’emplois, chaque entreprise qui fonctionne selon un schéma de solidarité est en perpétuelle évolution. Parmi elles, il est possible de retrouver les associations, les mutuelles, les coopératives mais également toutes les entreprises sociales qui développent leurs activités autour des besoins des particuliers.

Avec une volonté perpétuelle de trouver des solutions satisfaisantes dans le monde de la santé, du commerce équitable, de l’insertion des personnes en difficulté, elles parviennent à mener à bien de nombreux projets chaque année. Un de leurs atouts est leur engagement qui plait extrêmement aux particuliers qui cherchent ce type de valeur dans une entreprise.

Une loi en faveur de l’entrepreneuriat social

Chomage

Attendue prochainement, cette loi devrait débloquer des fonds afin de favoriser l’essor de ce type d’entreprises. Le gouvernement a pour ambition de relancer l’économie en favorisant le développement de ce modèle d’entreprises. Il vise donc une progression sur tout le territoire afin de permettre la création d’emplois dans chaque région française, au travers d’un poste avec une portée très intéressante.

Des retentissements dans de nombreux domaines sont attendus grâce au développement de cette économie sociale et solidaire donc il semblerait que l’Etat français ait enfin trouvé la voie pour résoudre un certain nombre de ses dossiers épineux. Ces nouvelles entreprises vont favoriser l’accès à un logement, à un emploi, offrir une qualité de vie supérieure grâce au développement durable  ou encore mettre en place des structures d’accueil sur-mesure pour les enfants ou les handicapés.

 

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !