vendredi 22 sep 2017

Les dernières taxes pour endiguer une crise de trop grande ampleur

Les dernières taxes pour endiguer une crise de trop grande ampleur

En Europe, l’économie de nombreux pays est instable mais cette situation est catastrophique comme en Espagne ou en Grèce où le gouvernement n’est plus en mesure de faire face et va inventer des moyens souvent inattendus de trouver des fonds. Elles varient selon le pays mais paraissent pour la plupart particulièrement farfelues.

Une taxe sur le soleil

Une taxe sur le soleil

Cette nouvelle étonnante est pourtant une réalité dans le pays espagnol. En effet, étant donné que le nombre de panneaux solaires ne cessent d’augmenter dans ce pays connaissant une météo plutôt agréable pendant une bonne partie de l’année, le but serait alors de récupérer une part des économies réalisées par les particuliers par ce biais. Mais les sacs plastiques, les jeux de hasard et certaines activités courantes et anodines sont également taxées.

Les autres initiatives européennes

Une taxe

Le gouvernement grec a l’art de s’adapter à la situation car après la taxe sur les voitures, c’est très logiquement qu’une nouvelle est créée pour les vélos qui avaient alors constitué une réponse pour la majorité des grecs. Mais le gouvernement va plus loin en prenant les devants et en imposant des frais aux piétons en prétextant un nouvel impôt sur les chaussures.

Les autres pays développent chacune une taxe sur les touristes qui devront alors s’acquitter d’un tarif journalier. L’Italie n’est pas en reste avec des frais imposés pour les animaux domestiques et à verser à chaque fois qu’un habitant sort des frontières de l’état.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !