jeudi 19 oct 2017

Les villes les plus dynamiques en France

Les villes les plus dynamiques en France

Comme chaque année, le classement des métropoles françaises apporte de nouveaux changements et celui de 2012 ne fait pas exception. En effet, certaines villes s’évertuent à évoluer et à offrir de nouvelles opportunités aussi bien au niveau de l’emploi que de l’amélioration du cadre de vie ou l’installation de grandes entreprises. Aujourd’hui, certaines agglomérations ont pour ambition de ne plus être des villes secondaires mais veulent aussi peser aussi bien au niveau national qu’international.

Le modèle de Toulouse

Classée parmi les premières, Toulouse est une ville particulièrement attractive où l’offre d’emploi est conséquente et où la main d’oeuvre est insuffisante. Cette position unique en France lui confère l’image de la destination économique idéale avec une croissance de 0,9 % en 2012 dans une conjoncture de crise économique.

En effet, l’entreprise Airbus séduit à travers le monde et 4 349 avions ont été commandés pour les sept ans à venir ce qui nécessite un grand nombre d’employés qualifiés. Pole emploi prend un part active dans ce projet en formant spécialement un certain nombre de candidats aux postes particulièrement demandés garantissant une adéquation parfaite entre les deux parties.

Cette configuration génère aussi un intérêt mondial avec de la main d’oeuvre issue des pays étrangers notamment européens qui, faute de proposition dans leur pays, viennent s’installer dans la ville rose.

 L’effort des autres agglomérations

En tête du classement on découvre Montpellier mais aussi Nantes ou Rennes qui sont particulièrement appréciées pour la qualité de vie qu’elles offrent à leurs habitants. Elles profitent également d’une croissance démographique favorable.

Bordeaux a investi en rénovations urbaines, en transports en communs plus pratiques et plus écologiques et cherche à changer son image peu dynamique. Désormais la région est composée de nombreux quartiers d’affaires abritant de grands groupes nationaux notamment de crédit à la consommation.

De son côté, Lille souhaite repenser son économie en passant d’un héritage minier et industriel à un modèle beaucoup plus moderne et attractif. Celle-ci a su à la fois devenir le coeur de la région Nord Pas-de-Calais mais profite également de sa proximité avec la Belgique pour y développer de nouveaux échanges économiques.

Le palmarès met en évidence que les villes concernées par une expansion économique sont toutes de grandes agglomérations comptant plus de 400 000 habitants ce qui rend l’effort plus important pour les villes moins développées.

On note aussi la volonté clairement affirmée des villes du nord et de l’est d’avoir un poids économique en France et dans le monde. Lille occupe donc la dixième place du classement et Strasbourg la onzième ce qui prouve que celles-ci bénéficient d’un  potentiel non négligeable.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !