samedi 24 jun 2017

L’introduction de Facebook en bourse à 38 dollars par action

L’introduction de Facebook en bourse à 38 dollars par action

C’est le grand jour, toute la planète a les yeux tournés vers le NASDAQ où va avoir lieu aujourd’hui, l’une des plus grandes introductions en bourse de l’histoire, celle de Facebook. Ces derniers jours, le réseau social lancé en 2004 par Mark Zuckerberg, a annoncé une fourchette de prix de lancement autour des 30 dollars, avant de relever ce dernier. Ce jeudi 17 mai, l’annonce finale a été faîte qu’un total de 421 millions d’actions vont être mises en vente à 38 dollars l’unité, soit une valorisation (maximum) dépassant les 100 milliards de dollars, soit plus que la valorisation d’Amazon, de Total ou encore de McDonald’s, mais bien moins que Toyota ou que Google.

Aux Etats-Unis, il s’agit de la deuxième plus grosse introduction boursière (tous secteurs confondus) après Visa et devant General Motors.

Les principaux chiffres

Le groupe cède 180 millions d’actions afin de récolter près de 7 milliards de dollars. Enfin, le reste des actions est revendu par des actionnaires existants, comme Microsoft notamment qui se sépare de son investissement largement rentabilisé.

Du côté des experts, les avis sont divisés puisque certains préfèrent mettre en gardent contre un emballement monstre en soulevant des arguments comme la décélération du chiffre d’affaires, alors que d’autres viendront soutenir la thèse contraire qui encourage à acheter à n’importe quel prix vu le potentiel de développement sur les plateformes mobiles et le nombre de membre qui va bientôt être à 1 milliard de personnes.

Facebook a également annoncé que si les investisseurs montrent un fort intérêt, alors ce sont jusqu’à 63,18 millions de titres supplémentaires qui seront mis en vente.

L’achat de titres Facebook

Dès ajourd’hui, des actions seront donc disponibles sur le Nasdaq sous le nom FB. Pour rappel, en février dernier, nous vous avions proposé un article pour expliquer les techniques qu’il était possible d’utiliser pour acheter des actions Facebook. Nous souhaitons (re) préciser un point important. En effet, avec un PEA, vous ne pourrez pas faire d’achat sur le Nasdaq, il vous faudra un compte titre ou un autre support spécifique à l’étranger.

Le 18 mai 2012, une date historique

Non non, le 18 mai n’est pas une date historique parce que vous faîtes le pont, mais bien parce que c’est l’une des plus grosses opérations boursières attendue. Au vu de la valorisation prévue et des chiffres de l’entreprise, ceux qui vont se lancer dans l’achat de ces actions ont purement un objectif spéculatif qui peut rapporter très gros en quelques semaines.

Afin d’avoir davantage d’informations, nous vous conseillons de lire un article assez complet sur le sujet, qui vous est proposé par la CNBC. Le document est en anglais mais a l’avantage d’être très complet en donnant des exemples d’introductions récentes.

Que vous envisagiez de prendre position ou non sur cette jeune entreprise qui a révolutionné notre vision d’Internet, n’oubliez pas que les achats boursiers doivent être réfléchis et que vous ne devez investir que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. En aucun cas cet article n’a pour objectif de vous encourager à acheter. Il permet juste de présenter la nouvelle du jour.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Elyes Ammar
+Elyes Ammar est un jeune passionné dans différents sujets économiques, notamment dans les secteurs de la finance, de la bourse et de l'immobilier. Elyes partage également ses conseils en investissement sur le blog www.investman.fr.