dimanche 17 déc 2017

L’investissement local met les départements à rude épreuve

L’investissement local met les départements à rude épreuve

En 2012, les investissements des départements ont été relativement faibles par rapport à l’année précédente faute de réels moyens et si ces collectivités ont réussi à trouver du soutien en cette année difficile, rien n’indique que la situation reste complètement la même à l’avenir.

Des fortes agglomérations

La force de l’investissement local en 2012 a été générée par l’effort des agglomérations qui ont utilisé une part importante de leur budget pour soutenir des projets importants au niveau de la collectivité.

De ce fait, il est évident que si une étude est réalisée pour chaque collectivité locale, des disparités importantes vont intervenir car chaque agglomération ne possède pas les mêmes moyens. De ce fait, seules celles qui possédaient des fonds suffisants ont pu réellement intervenir et les autres sont restées impuissantes.

 ETM

Un budget déséquilibré

Le problème des départements ne semble pas pouvoir connaître une solution dans l’immédiat car le problème vient du fait que la balance économique de ces collectivités est complétement déficitaire. En effet, les dépenses inhérentes au fonctionnement de cette collectivité sont largement supérieures aux recettes enregistrées.

Le gouvernement français indique alors que le budget consacré aux régions et aux départements sera plus important en 2014 mais tant que le modèle économique ne sera pas changé, injecter de l’argent ne servira à rien. En effet, il faut trouver un moyen qui assure à long terme une certaine rentabilité des départements afin qu’ils puissent à terme s’autofinancer comme le font les agglomérations.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !