samedi 29 jui 2017

Les marchés financiers indemnisent les catastrophes naturelles

Les marchés financiers indemnisent les catastrophes naturelles

Compte tenu du grand nombre de catastrophes naturelles qui se multiplient chaque année entre ouragans, inondations et autres, il est évident que les assureurs et même l’Etat ne sont pas en mesure de trouver l’argent nécessaire pour indemniser les personnes touchées.

Une opportunité avec les marchés financiers

Finance

Les Philippines mettent en lumière un procédé qui a lieu depuis un certain nombre d’années car cela correspond à un moyen de trouver des fonds. Il s’agit de proposer à des investisseurs particuliers des emprunts basés sur les catastrophes naturelles avec un taux d’intérêt qui placerait ce type de produit parmi les plus attractifs.

Une clause stipule tout de même que l’argent placé dans ce type de produit serait perdu si un des sinistres présents dans le contrat apparaissait.

La mise en place de nouveaux produits

FinanceDans le même ordre d’idées, il est désormais possible de trouver sur les marchés financiers de nouveaux produits financiers d’un genre particulier.

Désormais, chacun peut investir dans des dérivés climatiques, des obligations catastrophe ou encore des produits liés aux conditions climatiques.

Compte tenu de leurs avantages et de leur rendement, ils font partie des nouveaux investissements.

Il s’agit pour chaque Etat de se construire une sorte de sécurité en cas de catastrophe importante car elle pourra alors utiliser toutes les sommes encore placées sur ces produits pour financer l’indemnisation des sinistrés et remettre en état les routes, les habitations et de procéder à des travaux de réhabilitation des villes touchées.

 

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Maximilien Labadie
Passionné par l'actualité économique et financière, l'économie d'entreprise, l'investissement en bourse et les nouvelles technologies, +Maximilien Labadie est co-éditeur de la plateforme FinanceAZ et il gère également le portail de l'économie : www.portail-economie.com.