jeudi 19 oct 2017

Le Rafale français de Dassault décolle enfin

Le Rafale français de Dassault décolle enfin

Alors que tous pensaient que cette création pourtant performante était un échec au niveau commercial, des commandes commencent à naître. Les conditions entre le moment de sa création et aujourd’hui ont changé à bien des égards et il s’impose désormais comme un élément indispensable pour la défense de chaque pays.

Des pays émergents qui changent la donne

rafaleAlors que les Etats-Unis possédaient le monopole dans le domaine des avions de chasse, certains pays ont pu découvrir les capacités du Rafale en action lors de différentes opérations menées par la France dans les pays actuellement en conflit. Dès lors, la vision sur ce moyen de défense a radicalement changé.

Il s’agit d’un des arguments qui a convaincu l’Egypte de faire confiance à la France pour lui construire un grand nombre de modèles. Derrière ce pays, le pays européen vient de signer une commande de 36 rafales de la parte de l’Inde. Ceci est la preuve qu’un marché est en train de s’ouvrir pour cet avion qui a été si longtemps décrié.

Un marché qui intéresse d’autres pays

rafale2La France peut se féliciter de la qualité de cet appareil conçu il y a près de 40 ans par un ingénieur talentueux.

Le succès inattendu de cet avion prouve que le pays était toujours considéré comme particulièrement performant dans le domaine car la concurrence ne parvient pas exactement à un résultat équivalent, ce qui explique la multiplication de commandes en Europe et aux Etats-Unis pour pouvoir bénéficier des deux technologies qui se complètent parfaitement.

Des projets avec la Malaisie et le Qatar seraient à concrétiser dans les prochains mois mais il est possible d’affirmer que l’Egypte a ouvert la porte à ce fameux Rafale et que grâce à ce pays, les possibilités d’importations à l’étranger sont beaucoup^ plus grandes qu’auparavant.

Le pays en profite d’ailleurs pour démarcher un grand nombre de pays qui pourraient être intéressés par une acquisition. Compte tenu des gains qui seront générés par ces ventes ainsi que les embauches nécessaires pour réaliser ces commandes, la France réalise une très bonne opération commerciale.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !