jeudi 19 oct 2017

La consommation des ménages se redresse en août

La consommation des ménages se redresse en août

Afin d’établir la croissance française, il est important de se focaliser sur la consommation des ménages. Une donnée qui se rapporte aux achats effectués par les ménages français. Au début de l’année, le dynamisme de la consommation des ménages a alimenté la croissance de 0,7% de l’économie française au premier trimestre.

Par contre, sa faiblesse a contribué à son recul au second trimestre. Néanmoins, les derniers chiffres publiés sont bons dans l’ensemble. Si l’institut statistique a revu à la baisse son chiffre pour le mois de juillet, l’indice des prix à la consommation a augmenté pour le mois d’août 2016. Une hausse qui résulte de la reprise des achats d’automobiles ainsi que la hausse des dépenses en carburants.

 Un rebond significatif dans tous les secteurs

Il faut reconnaître que les dépenses ont repris en août (+1,9%) suite à un fort recul lors du mois précédent (-2,8%). L’industrie automobile a notamment participé à cette évolution, dont les achats de véhicules neufs qui ont progressé de 3,1%. Il en est de même pour les dépenses en équipement du logement qui se sont redressées de 0,9% contre -4,5% en juillet. Sur la même période, la progression de la consommation d’énergie se poursuit de +1,5% après +2,7% en juillet. Pour les produits raffinés tels que le gasoil et le fioul, le mois de juillet a fait mieux avec +7,6%. On note tout de même un rebond de +3,5% en août.

la-consommation-des-menages-en-baisse

 

« Dans le détail, les dépenses en produits agricoles diminuent de nouveau tandis que la consommation de produits agroalimentaires augmente encore, notamment celle de produits laitiers et de tabac » souligne l’Insee. Toutefois, la consommation de service  n’est pas inclue dans ce statistique, il ne prend en compte que la consommation de biens. En fait, les achats de bien représentent près de la moitié de la consommation totale des ménages, ce qui contribue un peu plus de la moitié du produit intérieur brut français.

Guadeloupe : la consommation des ménages a augmenté de 0,1%

Pour les foyers en Guadeloupe en particulier, il bondit de 0,1%. Une hausse qui a été engendrée par la progression des prix de l’alimentation, des services et des produits manufacturés. En revanche, les prix de l’énergie ne font pas de la partie. En l’espace d’un an, la consommation des ménages guadeloupéens a reculé de 0,6%.

la-consommation-des-menages-rebondit-de-0-7

Sinon, les dépenses en gaz et électricité ont cessé de baisser après trois mois consécutifs de recul. Quant aux achats liés en habillement et textile, ils sont restés quasi-stables, soit, 0,1% après -1,6% le mois d’avant. La consommation en produits alimentaires est également restée stable sur le mois.

 

 

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !