jeudi 19 oct 2017

Bien préparer sa retraite est indispensable pour la majorité des français

Bien préparer sa retraite est indispensable pour la majorité des français

Les études réalisées à ce sujet montrent que le système par répartition est considéré comme insuffisant pour couvrir les besoins des personnes au moment de leur retraite. L’épargne pour la retraite est donc devenue une nécessité pour se construire un capital suffisant disponible au moment opportun.

Un système de répartition jugé fragile

economie-sociale-et-solidaire

Même si le modèle français de paiement des retraites est exceptionnel, nombreux sont ceux qui remettent en question sa pérennité sur le long terme. Dans ces conditions, il vaut mieux prendre les devants et multiplier les autres solutions pour être certain de bénéficier d’une pension retraite confortable lorsque la période d’activité sera terminée. Aussi bien au niveau bancaire que dans l’entreprise, des moyens d’épargne sont mis en place dans ce sens.

Le coût de la vie est à prévoir car l’inflation ne cesse d’augmenter face à un pouvoir d’achat qui reste faible. D’un autre côté, l’allongement de la vie doit également être pris en compte car les places en maisons de retraites ou EPHAD sont peu nombreuses et particulièrement onéreuses. Un capital important doit donc être construit afin de penser à tous ces futurs besoins.

Une préparation trop tardive

AFER Correspondant

Si les français sont de plus en plus nombreux à se construire une épargne pour la retraite, l’âge moyen pour cette démarche est de 45 ans. Prendre conscience de la nécessité d’agir dans ce sens est une bonne chose mais l’âge où ce processus s’effectue est réellement trop tardive car elle ne permet d’épargner que sur une vingtaine d’années, ce qui est loin d’être suffisant.

Les spécialistes dans le domaine estiment que pour se construire une pension retraite satisfaisante, il faudrait commencer à mettre de l’argent de côté dès 20 ans et à raison de 500 euros par mois. Les habitudes dans le domaine doivent donc changer en sensibilisant les plus jeunes à se construire une épargne retraite le plus tôt possible.

Cette attitude va permettre de leur garantir des fonds suffisants surtout si le système actuel de paiement par répartition venait à disparaître dans les prochaines décennies.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !