jeudi 19 oct 2017

Le retour de la taxe Tobin affole le monde de la finance

Le retour de la taxe Tobin affole le monde de la finance

La fameuse taxe européenne sur les transactions financières refait surface et sera discutée ces prochaines semaines afin de décider des modalités complètes de la loi correspondante. Prévue pour entrer en vigueur le 1er janvier 2016, les professionnels des marchés financiers font de nouveau entendre leur opposition.

Des courriers d’estimation des pertes

Afin de convaincre le gouvernement français de ne pas appliquer cette taxe qui devrait concerner les actions et les produits dérivés, l’EFSA qui regroupe des associations autour de la thématique de la finance a fait parvenir un courrier aux ministres Sapin et Macron.

Cet organisme met en garde le gouvernement contre le danger d’une telle mesure qui pourrait largement avoir des effets sur la croissance économique puisque 30 à 50 millions d’euros de pertes seraient réalisées chaque année. Le chiffre est variable en fonction des termes d’application de cette taxe, qui seront révélés prochainement.

Un danger pour l’économie française

le Crowfunfing

Ces associations qui militent contre cette taxe mettent surtout en avant le fait que les produits dérivés sont concernés par cette mesure alors qu’il est clair que cette décision aura des retombées économiques. Les entreprises qui ne voudront plus payer cette taxe n’auront donc plus qu’à quitter la France pour un pays où cette taxe n’est pas appliquée.

Michel Sapin n’a pas caché les mêmes inquiétudes quant à une vague de délocalisations qui plongeraient le pays dans une crise créée et organisée. Il précise néanmoins que les projets sont en cours et que rien n’a été décidé à l’heure actuelle. L’Angleterre a déjà déposé une requête auprès de la Cour Européenne mais elle arrive trop tôt pour avoir un quelconque effet. Le Luxembourg se dit également inquiet face à une volonté de régulation sans maîtrise réelle du sujet.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !