jeudi 19 oct 2017

Un plan pour la santé ambitieux

Un plan pour la santé ambitieux

Depuis 2012, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a activement participé à la réduction du déficit de la Sécurité sociale et elle a bien l’intention de poursuivre ces efforts afin de préserver ce système unique dans le monde. L’intérêt est en effet de permettre à l’Assurance maladie de toujours fonctionner de la même façon dans le futur.

De nouvelles réformes attendues

santé ambitieux

L’intérêt du plan pour la santé de Marisol Touraine est sans conteste sa capacité à déceler les dysfonctionnements et à trouver une réponse appropriée. Il n’est donc pas question de taxer les patients pour parvenir à une économie de 10 milliards d’euros car d’autres aspects méritent une action immédiate.

D’autre part, il n’est absolument pas question de toucher à la qualité des soins car un système d’Assurance maladie cohérent ne pourrait accepter une santé d’économies, au rabais et qui offrirait des prestations discutables mais peu onéreuses pour l’Etat. Ce type de mise en place ne pourrait par permettre de garantir une santé sur le long terme et amènerait à la multiplication des soins.

Trois axes à privilégier

ssMarisol Touraine a décidé en premier lieu d’agir sur les séjours à l’hôpital car certains peuvent être évités. La chirurgie ambulatoire sera donc largement développée dans les prochaines années car elle permet à la personne opérée de sortir de l’établissement dans la même journée.

Ceci permettra de réaliser des économies conséquentes donc les moyens médicaux seront mis en place pour que la plupart des opérations puissent se faire selon ce principe.

Un meilleur suivi des prescriptions est prévu car certains actes médicaux sont réalisés à plusieurs reprises alors qu’ils ne sont nécessaires puisqu’une première radio ou un premier scanner a déjà été effectué. Ce type de dérives occasionne des frais énormes pour la Sécurité sociale donc il est temps d’y mettre un terme.

Pour la ministre, si l’état souhaite baisser le montant des remboursements de médicaments, il doit simplement baisser le prix des médicaments, aussi bien les génériques que les classiques. Une meilleure tarification permettra de réduire de façon conséquente les dépenses dans ce domaine.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !