jeudi 19 oct 2017

Quel est le devenir de Volkswagen suite à son scandale ?

Quel est le devenir de Volkswagen suite à son scandale ?

Le constructeur automobile allemand a été épinglé par les Etats-Unis pour des taux de pollution nettement plus importants que ceux annoncés pour chacun des véhicules diesel. Une instruction pénale a été ouverte et il est certain que cette nouvelle va avoir des conséquences dramatiques pour le groupe.

Une lutte contre la pollution illusoire

volkswagenAlors que la réduction des gaz à effets de serre était un des engagements des pays de l’Union Européenne, il semblerait que les constructeurs automobiles n’aient pas jugé ce problème aussi important qu’il ne l’est en réalité.

Les Etats-Unis reprochent également un comportement de concurrence déloyale puisque les produits réalisés par la firme allemande étaient souvent préférés aux produits locaux à cause du taux très faible de pollution. Publiant la réalité des différents véhicules Volkswagen, les émanations seraient bien plus importantes que celles attendues.

L’Italie et l’Allemagne ont annoncé que des contrôles seraient en cours mais les premiers relevés montrent en effet un écart très important entre les informations transmises au moment de l’achat et la mesure faite une fois que le véhicule se trouve sur la route en situation réelle. Devant ce scandale qui commence à prendre de l’ampleur, la France demande une enquête européenne pour connaître l’importance du phénomène.

La chute de l’action Volkswagen

volkswagenDès l’annonce de cette situation, l’action du constructeur automobile allemande a plongé de 30% en une seule journée et les jours prochains devraient venir confirmer cette descente. Les perspectives ne sont donc pas bonnes pour ce groupe qui a développé une image de marque basée sur la confiance.

Le problème est d’autant plus grave que le même problème se retrouve sur la majorité des véhicules réalisés par la marque. Le non-respect des règles en la matière et la volonté de cacher la vérité porte largement atteinte à la réputation de la marque.

Volkswagen a tout de même rétorqué que le niveau d’émission de gaz renseigné correspondait aux mesures qui avaient été faites en usine et que la différence était certainement due à une différence de conditions de conduite.

Un appel à des contrôles sur d’autres marques automobiles fabriquant également des véhicules diesel a été immédiatement exigé en preuve de la bonne foi de la marque. Nul ne sait si cette demande va aboutir mais le sort de l’entreprise qui était un fleuron de l’industrie allemande semble très sombre à l’avenir.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !