vendredi 17 aoû 2018

Comment acheter des actions avec les CFD ?

Comment acheter des actions avec les CFD ?

Si les CFD s’imposent aujourd’hui comme l’un des produits préférés des investisseurs en France et dans le monde, c’est notamment parce qu’il est assez accessible au grand nombre, même les petits portefeuilles.

Les CFD : c’est quoi exactement ?

Le CFD (Contrat For Difference) est un produit dérivé permettant de spéculer sur les indices boursiers, les matières premières et les devises. Il s’agit donc d’un contrat (ou accord) stipulant que la différence, gain ou perte, qui résulte de la transaction sera créditée ou débitée sur le compte de l’investisseur.

En d’autres termes, l’investisseur profite de la hausse ou de la baisse d’une action ou autre produit sous-jacent, sans en être le propriétaire. Pour recevoir des analyses et conseils avisés, nous vous recommandons de consulter un guide en ligne dédié aux CFD, tel que actions-boursieres.fr.

Comment fonctionnent les CFD ?

Trading

Avec les CFD, il n’est pas nécessaire de détenir ou d’emprunter le sous-jacent, autrement dit les actions, les indices boursiers, les matières premières, les devises, etc., pour participer à leur fluctuation. Il suffit de détenir un capital relativement limité pour prendre une position, ce qui confère un effet de levier non négligeable.

La marge, capital minimum requis pour ouvrir une position, est généralement de 10 % sur les indices boursiers et de 2 à 5 % pour les matières premières. Aujourd’hui, grâce à l’Internet, il est très facile d’investir en CFD. Plusieurs plateformes, que l’on appelle couramment des brokers, permettent d’acheter et de vendre des produits dérivés. Suivez le lien pour découvrir les meilleurs brokers CFD pour le trading.

Quels sont les principaux avantages des CFD ?

CFD

Plusieurs faits expliquent le succès que les CFD connaissent aujourd’hui. D’abord, c’est un produit d’investissement simple d’utilisation puisqu’il s’agit de rejoindre une plateforme de trading ou de contacter un intermédiaire (courtier) pour entrer sur le marché. L’effet de levier est assez important, ce qui permet de vendre ou d’acheter bien plus que le capital que l’on détient.

En clair, si l’investisseur dispose d’un compte de 1 000 euros et que son courtier l’autorise à utiliser un effet de levier à 10 %, il peut prendre une position pouvant atteindre 10 000 euros. Cela signifie qu’il a la possibilité de multiplier par dix ses gains si la position est gagnante, et inversement.

Autre avantage des CFD : la gamme de sous-jacent est très large (CAC40, DAX, pétrole, or, quasiment toutes les parités de devises, etc.). Côté fiscalité, les transactions faites avec les CFD ne sont pas prises en compte dans l’assiette de l’impôt de la bourse. Une aubaine !

Pour plus d’informations sur les CFD, rendez-vous sur le portail spécialisé : http://www.actions-boursieres.fr/.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !