lundi 10 déc 2018

Prime à la conversion : un effort pour les ménages modestes

Prime à la conversion : un effort pour les ménages modestes

Si le gouvernement cherchait à développer le nombre de conversion de véhicules polluants en une version plus écologique, les situations individuelles demandait un effort particulier. Après la prise en compte des véhicules d’occasion qui permet d’effectuer un changement à bas prix, de nouvelles mesures s’imposait. L’Etat vient de montrer sa bonne volonté en annonçant une prime plus importante aux foyers modestes.

Le choix de sa solution de mobilité

Si la recherche de véhicules moins polluants est primordiale à l’heure actuelle pour lutter contre le réchauffement climatique, les automobilistes doivent rester maîtres de leur choix. La conversion ne reste possible que selon ses propres contraintes et ses habitudes. Pour pouvoir changer son véhicule diesel contre une meilleure version, le gouvernement doit donc se pencher vers les différents types de conducteurs.

Prime à la conversion

Les taxes qui se multiplient sur les prix à la pompe ne parviennent pas à convaincre les ménages de changer de véhicule. Il est en effet difficile d’oublier le diesel pour une version qui va peser énormément sur le budget. La prime à la conversion actuelle n’est pas suffisante pour que tous les particuliers fassent cet effort.

De leur côté, les véhicules électriques ne sont pas encore proposés à un tarif assez intéressant pour devenir le choix préféré des français. Recourir à un crédit à la consommation permet d’avoir un apport pour cet achat mais pas de couvrir la totalité de la somme nécessaire. Le montant de la prime à la conversion n’est pas assez significative pour faire la différence.

A l’heure actuelle, l’achat d’un véhicule neuf n’intervient que pour un véhicule sur 28 alors que le véhicule d’occasion correspond à un véhicule sur cinq. La prise en compte de ce type de véhicule par la prime de conversion représente donc une réelle avancée.

Une prime boostée pour les ménages modestes

Prime à la conversion

Le gouvernement a annoncé que les foyers modestes qui participeraient à l’effort de changer leur véhicule pour un modèle moins polluant se verraient accorder une super prime. Avec 20% en plus, il est certain qu’un tel effort pourrait décider ces personnes. Les ménages modestes concernés peuvent donc calculer l’aide qui leur sera versée en fonction du montant de leur achat.

Les concessionnaires vont donc être en mesure de proposer des véhicules propres à un tarif avantageux. Une fois que l’achat aura été réalisé, il est désormais possible de faire sa demande de carte grise en ligne pour se faciliter la vie. Les conducteurs de ce nouveau type de véhicule plus respectueux de l’environnement pourront rapidement devenir des automobilistes heureux.

Grâce à cette nouvelle mesure du gouvernement, de achats plus nombreux de véhicules qui ne sont pas des diesels devrait pouvoir s’observer. L’abandon de cette énergie fossile au profit d’une énergie qui a moins d’impacts négatifs sur l’environnement devrait être intéressant au niveau écologique. Les émissions de gaz à effet de serre dus aux véhicules diesels va donc considérablement baisser. Cette super prime pourrait marquer un tournant décisif en matière de réchauffement climatique.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !