lundi 22 oct 2018

Professions médicales : quels sont les différents salaires ?

Professions médicales : quels sont les différents salaires ?

Se déclinant en de nombreuses branches, les professions médicales proposent un salaire particulièrement variable. En effet, il faut considérer quelques critères comme la région, l’ancienneté de l’établissement… Il est, dans ce cas, difficile de donner des chiffres exacts. Par contre, ils peuvent tout de même vous donner quelques indications.

Au niveau du soin et assistance

Pour les médecins libéraux

Deux différentes données sont accessibles pour les revenus des médecins libéraux. Selon les résultats de la CNAM (résultat de 2012), la moyenne des revenus annuels des médecins généralistes est de 77 451 €, tandis que ceux des spécialistes reçoivent le double, vers les 147 658 €. À savoir que ces chiffres sont tirés des indemnités versées par l’assurance maladie.

D’autre part, toujours pour les médecins libéraux, l’UNASA (Union Nationale des Associations Agrées) a indiqué qu’un médecin généraliste gagne en moyenne 81 335 € de bénéfices. Par contre, il y a ceux qui gagnent 35 774 € et d’autres dont le salaire est de 138 656 €. Les données sont tirées en 2013, et avec des variations régionales, comme il a été mentionné ci-haut.

Pour les IDE ou infirmiers diplômés d’État

Il faut savoir que ce métier est actuellement en pénurie à cause des modalités de contrats, en l’occurrence, la partie fixant le montant des salaires. D’où, moins de diplômés formés pour le métier que de retraités. En 2015 par exemple, environ 70 % du nombre des retraités seulement arrivent sur le marché du travail. Ce, sans parler des départs dans les établissements privés. En 2012, le salaire brut d’un IDE est de 2 153 € en moyenne.

Les aides-soignantes

Notons d’abord que cette appellation regroupe plusieurs branches de métiers. Dans ce cadre, il y a les aides-soignantes (AS), l’aide médico-psychologique (AMP) ainsi que les métiers d’auxiliaires.

Selon le 5e baromètre des salaires de l’Appel Médical, le salaire brut mensuel des AS est en moyenne de 1 717 €. Néanmoins comme pour toutes autres branches, ce chiffre est variable. En effet, les salaires dans un établissement privé sont moins élevés, et il est encore moindre dans le milieu associatif.

Quant au métier de l’aide médico-psychologique, on commence avec 1 537 € bruts. Les chiffres peuvent ensuite atteindre les 1 950 € en fin de carrière. À noter qu’il y a également le grade aide médico-psychologique principal. Ce dernier démarre avec une grille de 1 616 € et 2 184 € au dernier échelon. Le salaire d’un auxiliaire en puériculture est à peu près identique : l’employé peut en effet gagner entre les 1 500 € et les 2 000 €.

D’autre part, il y a les auxiliaires ambulanciers, premiers personnels de soins sur les lieux d’accidents. Si on ne regarde que le SMIC, le salaire d’un auxiliaire ambulancier est moins important que celui des autres personnels de soins. En effet, ce dernier reçoit en moyenne un salaire net de 1 153 € sur 35 h de travail. En plus, il a droit aux indemnités de repas. De plus, le montant peut être plus élevé si le travailleur fait des gardes, ou s’il est en fonction les week-ends et les jours fériés.

Les métiers du bloc

Les sages-femmes

Dans le milieu médical, le métier de sage-femme est le seul où l’on constate que les femmes sont mieux rémunérées que les hommes. En effet, le salaire net moyen est de 2 680 € par mois pour les femmes, contre seulement 2 022 € pour les hommes.

salaires professions medicales sage femme

Les infirmiers de bloc opératoire diplômés d’État (IBODE)

À l’inverse des IDE, les IBODE sont moins payés en public avec 3 173 € brut contre 3 384 € en association ainsi que dans le secteur privé. Ce qui fait en moyenne un salaire brut de 3 294 € le mois. Par contre, il ne faut pas oublier qu’il existe aussi les diverses primes fixées par chaque établissement. À noter que ces chiffres sont issus de données datant de 2017.

Les infirmiers anesthésistes diplômés d’État (IADE)

Les IADE en milieu associatif sont mieux payés que ceux dans le secteur privé et encore plus par rapport au centre public. Ils perçoivent en effet la somme de 4 037 € bruts en association, contre 3 942 € en privé et 3 585 € dans le public. Le salaire mensuel est donc de 3 718 € en moyenne.

Les métiers de la Pharmacie et du laboratoire d’analyses médicales

Les techniciens de laboratoire d’analyses médicales

En moyenne, un technicien de laboratoire d’analyses médicales gagne un salaire net de 2 204 € par mois. Toutefois, il faut rappeler que le salaire peut varier d’une région à l’autre, mais aussi en fonction de l’établissement. À noter toutefois que le salaire maximum est en moyenne de 2416 € et le minimum est de 1 498,5 € par mois.

professions medicales techniciens de laboratoire

Les préparateurs en pharmacie d’officine

En raison des 35 h de travail par semaine, la moyenne de salaire d’un préparateur en pharmacie d’officine est de 1 712 € bruts par mois. Le salaire net mensuel peut varier entre 1 170 € et 1 678 €. Ces données sont encore hors primes (garde, week-end, jours fériés), et sans oublier aussi les différentes classes. Le salaire d’un préparateur en pharmacie hospitalière de classe supérieure, par exemple, peut atteindre les 2 118 € nets le mois, sans compter les primes.

Les docteurs en pharmacie

Le salaire médian d’un docteur en pharmacie est de 3 959 € bruts par mois, soit environ 3 136 € nets par mois. On constate une différence de 7 % entre la rémunération des femmes et des hommes. Si le salaire net moyen par mois est de 3 317 € pour les hommes, il est de 3 092 € pour les femmes.

En tout, il faut retenir que la grille de salaire des métiers dans le domaine médical peut changer selon la région, l’échelon, l’établissement et le sexe.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !