lundi 17 sep 2018

L’éventuelle hausse du SMIC divise les français

L’éventuelle hausse du SMIC divise les français

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle 2012 souhaite développer différentes mesures, dont l’augmentation du salaire minimum à 1 700 euros brut par mois, pour 35 heures par semaine. La proposition a déjà été faîte depuis plusieurs mois et les remarques ont été assez vives.

Un sondage CSA qui sera publié demain dans L’Humanité montre à quel point les français sont divisés sur cette question cruciale de la rémunération minimale. En effet, 43% des sondés indiquent qu’une augmentation de 20% est tout à fait justifiée, alors que 42% estiment qu’elle ne l’est pas du tout. Les 15% restants sont des personnes qui ne se prononcent pas quant à l’éventuelle mise en application d’une telle mesure.

Du côté du MoDem, 67% des interrogés indiquent qu’une augmentation ne serait pas spécialement bénéfique à notre économie. Les électeurs de droite partagent le même point de vue que ceux du MoDem, à 69%. Du côté du Front National, ce sont 53% des sondés qui ne souhaitent pas voir cette réforme mise en application.

Les électeurs du Front de gauche sont pour la réforme à 95%, alors que du côté du PS, les chiffres avoisinent ceux du Front National à 55%.

Dans le cadre de la réalisation de cette étude, le CSA rappelle qu’un échantillon de 975 personnes a été sélectionné pour être représentatif de la population âgée de plus de 18 ans, entre le 2 et le 5 avril dernier.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !