jeudi 19 oct 2017

Brexit, quelles sont les conséquences sur le marché boursier ?

Brexit, quelles sont les conséquences sur le marché boursier ?

Le 23 juin dernier s’est tenu le référendum sur le Brexit. Verdict, la Grande Bretagne quitte l’Union Européenne (UE).Un énorme choc qui ne restera pas sans conséquence pour de nombreux secteurs de l’économie mondiale. Dans cet article, découvrons ensemble l’impact du Brexit sur le marché boursier.

Pénalisation des marchés boursiers mondiaux

2016-06-24t091250z_337728956_s1aetlskrqaa_rtrmadp_3_britain-eu-markets_0

A peine 5 jours après le retrait de la Grande Bretagne de l’UE, et c’est déjà presque une centaine de milliardaires qui ont perdu plus de 80 milliards de dollars ! Les plus grandes fortunes de la planète sont en effet les principales cibles des chamboulements économiques entrainés par le Brexit : d’après les estimations de Bloomberg, c’est plus de 190 milliards de dollars qui ont été perdues en seulement 2 jours. Depuis, une chute brutale des actions boursières a été constatée, plongeant les investisseurs dans la panique totale.

La Grande Bretagne dans l’œil du cyclone 

brexit-banque-702x336

Depuis son départ de l’UE, la Grande Bretagne n’est pas au meilleur de sa forme : en seulement quelques jours, le livre sterling touche le fond avec une baisse de valeur de plus 10 % !  Inutile de préciser que la bourse de Londres et les principales banques britanniques se sont effondrées tels des châteaux de carte : soit une chute de plus de 30 pourcents. Une crise qui ne va cependant pas durer, car la banque d’Angleterre a déjà tout prévu pour remettre le pays à flot et affranchir l’économie britannique de celle de l’Union Européenne, et ce une bonne fois pour toute.

Brexit, la France n’est pas en reste

1217470-mi-journee-bourse-paris-perdait

La France n’est pas épargnée par la décision de sa voisine la Grande Bretagne : à l’annonce des résultats officiels du Brexit, la bourse de Paris a en effet chuté de plus de 8 %, tandis que l’euro a perdu plus de 4 % de sa valeur par rapport au dollar. De plus, en tant que principaux consommateurs des exportations françaises, les britanniques pourraient ne plus avoir les moyens d’acheter des produits importés. Ainsi, d’importantes pertes dans le secteur agroalimentaires en France sont à prévoir.

Si pour le moment le Brexit n’apporte que des mauvaises nouvelles, les experts sont confiants quant au futur : les bénéfices pour les différents marchés et secteurs mondiaux viendront nombreux après la tempête.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !