Doit-on craindre une crise financière ?

Doit-on craindre une crise financière ?

Trader en toute simplicité avec eToro

💸 Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions
(Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...),
les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN...) 💱

👉 Lire notre avis sur eToro 👈

La règle GRATUIT 2X

🔥 Comment n'importe qui en France qui peut obtenir 6 350 € d'actions GRATUITEMENT
🔥 Gagner des retours sur investissement de 716% SANS mettre en danger son patrimoine
🔥 La stratégie SIMPLE qui permet aux ultra-riches de gagner des fortunes lors des crises

👉 Je veux en savoir plus 👈

Avec les événements géopolitiques plus ou moins alarmants qui ne cessent de se succéder, les risques d’une chute des marchés sont accrus. L’économie mondiale connaît d’ailleurs depuis peu un ralentissement général lié à la pandémie du covid-19.

Plusieurs autres raisons telles que le Brexit, les guerres d’ego au sein de l’OPEP et le ralentissement économique de la Chine semblent être des signes avant-coureurs d’un krach, à l’instar de celui de 2008, ou peut-être de celui de 1929 ?

Crise financière : les raisons de s’inquiéter ?

Il y a un peu plus de 10 ans, l’économie mondiale vacillait après une tempête financière sans précédent. Nous gardons encore tous à l’esprit la crise des subprimes qui précipita l’écroulement du géant américain Lehman Brothers et déstabilisa par la même occasion tout le monde de la finance.

Cet incident malencontreux a créé au niveau de nombreuses personnes, une réticence à peine voilée envers les services bancaires. Si vous vous retrouvez dans ce cas et que vous désirez éviter les retombées négatives d’un potentiel krach, Veracash se propose comme une alternative crédible pour mettre de l’argent de côté sans passer par une banque.

Les raisons de s’inquiéter sont multiples. Et, aujourd’hui encore, de nombreuses voix s’élèvent pour alerter l’opinion internationale sur les possibles risques d’une nouvelle crise financière. Devant le gratin des affaires à Davos en janvier 2019 par exemple, la directrice du FMI, Christine Lagarde, n’avait pas hésité à tirer la sonnette d’alarme.

En faisant part de ses craintes, elle évoquait surtout les quatre nuages planant au-dessus de l’économie mondiale. Il s’agissait en effet des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, des incertitudes liées au Brexit, du ralentissement de l’économie chinoise et du resserrement du taux d’emprunt.

Avec la situation délétère que nous connaissons actuellement et les effets collatéraux de la pandémie du Covid-19, nous sommes plus que jamais exposés à une crise économique et financière plus brutale et sévère que celle de 2008.

craindre crise financiere

Quelles sont les mesures de protection contre une potentielle crise financière ?

Le premier conseil que nous vous prodiguons afin de vous protéger contre la crise financière qui semble inévitable, c’est d’éviter d’acheter des actions dans l’immobilier. Les cours à ce niveau ont fortement augmenté par rapport aux fondamentaux économiques. Vous devez donc être très prudent.

Plusieurs États ont également pris des mesures au niveau national afin de prévenir ou de limiter les risques liés à l’éclatement d’une crise économique et financière. C’est le cas par exemple de la zone euro où la Banque Centrale Européenne (BCE) a baissé son taux de refinancement à 0 %. Elle a également réduit son taux de dépôt à -0,5 %.

Toutefois, nous constatons amèrement que ces mesures ne font que retarder l’inévitable. En partant du principe qu’une crise économique et financière se produit tous les 10 ans environ, nous arrivons à la conclusion que nous finirons par en vivre une en 2020.

Il est donc important que chacun prenne les mesures qui s’imposent afin de sécuriser ses avoirs et de se préparer aux sombres heures du tsunami financier qui s’annonce.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !