Assurance emprunteur : une politique tarifaire différente pour les seniors ?

Assurance emprunteur : une politique tarifaire différente pour les seniors ?

Trader en toute simplicité avec eToro

💸 Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions
(Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...),
les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN...) 💱

👉 Lire notre avis sur eToro 👈

Le trading présente un risque pour votre capital. Des frais peuvent être appliqués sur d’autres actifs. Pour plus d’infos, consultez cette page.

L’assurance emprunteur est une garantie qui est exigée lorsque vous formulez la demande d’un prêt. Encore appelée assurance de prêt, elle permet de garantir votre emprunt et de vous assurer en cas de décès, d’invalidité ou encore de perte d’emploi. Lorsque vous avez des projets au troisième âge, comme l’acquisition d’un bien immobilier par exemple, souscrire une assurance emprunteur est très important pour garantir votre emprunt. Nous vous donnons des conseils afin de faciliter le choix de votre assurance emprunteur.

Assurance emprunteur : prenez le temps de comparer les offres

Pour les personnes du troisième âge, obtenir un prêt de votre banque est quasiment, voire totalement impossible, sans l’assurance emprunteur. Souscrire une assurance emprunteur est une condition non négociable si vous désirez mettre toutes les chances de votre côté et obtenir votre prêt. La raison de cette condition est simple. Les banques considèrent les personnes du troisième âge comme des profils à risques.

Cela est tout à fait normal. Compte tenu de l’âge avancé, vous êtes plus exposé à des maladies par exemple. Votre santé est plus fragile. Afin de déterminer le montant des cotisations pour votre assurance emprunteur, la banque se base sur ce genre d’informations. Par conséquent, vous pouvez avoir à payer des primes assez coûteuses pour votre assurance. Cela ne vous est pas avantageux sur le long terme. Plus l’âge est avancé, plus l’assurance de prêt est coûteuse.

C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons vivement de recourir à la délégation d’assurance pour faire votre choix. Il est fréquent que la banque vous incite fortement à souscrire son assurance emprunteur groupe. Afin de faire des économies, la délégation d’assurance vous donne la possibilité de souscrire une assurance plus avantageuse proposée par une autre compagnie.

Comparez les possibilités pour l’assurance emprunteur

Avec la délégation d’assurance, vous avez la certitude de profiter de politiques tarifaires uniques et propres à chaque compagnie. Celles-ci ne seront pas forcément à votre désavantage. Toutefois, avec la délégation d’assurance, il se pose le problème du choix. Les compagnies d’assurance sont multiples et les contrats d’assurance de prêts le sont encore plus. Nous vous encourageons donc à comparer différentes assurances emprunteur pour seniors avant de faire votre choix.

assurance emprunteur senior

Pour ce faire, vous pouvez faire usage d’un comparateur d’assurances en ligne. Toutefois, il est important de mentionner que la plupart sont généralistes. Votre situation étant spéciale, cela peut quand même prendre du temps pour trouver l’offre adaptée à un senior. Par conséquent, il est préférable d’utiliser un comparateur d’assurance spécialement destiné aux personnes du troisième âge. Ce faisant, vous augmentez vos chances de trouver rapidement l’offre qui vous comblera.

De manière générale, les comparateurs ne vous proposent pas les offres de façon aléatoire. Elles sont basées sur des données que vous fournissez vous-même. Le comparateur utilise ensuite ces informations pour vous présenter les offres les plus adaptées à votre profil. Afin que cela reste interactif, le processus se déroule à travers une simulation d’assurance. C’est au terme du processus que le meilleur contrat d’assurance emprunteur senior vous est proposé.

Considérez les âges limites

Vous devez garder à l’esprit que même avec un comparateur, souscrire votre assurance sans vérifier les conditions est une grave erreur. Examiner les conditions de souscription est une manière d’être sûr de votre choix. Parmi les conditions à vérifier, l’une des plus importantes concerne les âges limites. Elles influencent grandement l’assurance de prêt pour seniors et peuvent affecter vos garanties.

L’âge limite de souscription

L’âge limite de souscription fait référence à l’âge au-delà duquel vous ne pouvez plus souscrire une assurance emprunteur pour seniors. Heureusement, cette limite n’est pas fixe. Il vous est donc possible de trouver une assurance emprunteur qui définit une limite d’âge de souscription à votre inscription. De manière générale, retenez que ce dernier reste supérieur à la limite définie par la banque.

Dans la plupart des cas, il est possible de souscrire une assurance emprunteur jusqu’à l’âge de 60 ou 65 ans. Pour procurer plus de marge, certains assureurs permettent la souscription au-delà de 80 ans. Même si de tels assureurs seront plus difficiles à trouver, il n’est néanmoins pas impossible de souscrire une assurance emprunteur à cet âge. En vous basant sur ce critère de choix, vous pouvez juste vous tourner vers les assureurs qui ont une limite d’âge de souscription qui prend en compte le vôtre.

L’âge limite de cessation de garanties

L’âge limite de cessation des garanties fait référence à l’âge à partir duquel vous n’êtes plus couvert par votre assurance. Toutefois, vous devez considérer certaines subtilités qui prêtent à confusion. Votre assurance de prêt pour seniors comporte différentes garanties. Penser que ces garanties sont supposées s’arrêter au même moment est une erreur. Il n’en est rien en réalité. En fonction de votre âge, certaines garanties vous seront enlevées plus vite que d’autres. Dans ce cas aussi, cela dépend de l’assureur.

Vous pouvez donc avoir des limites d’âge de cessations de garanties très différentes d’un assureur à un autre. Chez certains assureurs, la garantie décès vous couvre jusqu’à l’âge de 90 ans. Chez d’autres, cette limite peut être largement inférieure. Vous avez l’âge limite pour les garanties PTIA et ITT qui atteint 65 ou 70 ans selon les assureurs. Pour éviter toute mauvaise surprise, vous devez choisir votre assurance emprunteur de sorte que les garanties vous couvrent jusqu’au remboursement de votre prêt.

comparaison assurances senior

Considérez les garanties incluses

Les garanties dont vous bénéficiez avec votre assurance de prêt sont aussi importantes et agissent sur vos cotisations. Pour déterminer les meilleures offres, vous devez définir en premier vos besoins. C’est ainsi que les garanties indispensables pour vous seront plus évidentes. Retenez qu’avec une assurance de prêt, il y a quelques garanties dont vous pouvez généralement profiter.

La garantie décès

La garantie de décès est toujours comprise dans le contrat d’assurance de prêt. Elle est là pour couvrir les risques de décès et prend en compte également le suicide. En cas de décès, l’assureur verse le capital restant dû au jour du décès au prêteur.

La garantie PTIA

La garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) est une garantie dont vous ne pouvez bénéficier que sous certaines conditions. Ces dernières doivent être toutes cumulées pour activer la garantie PTIA. La première condition pour mettre en jeu la garantie PTIA est de vous retrouver dans l’incapacité d’exercer une activité qui génère des revenus. Ensuite, il doit être avéré que vous avez besoin d’aide pour effectuer des actes ordinaires de la vie courante.

La dernière condition est évidemment relative à l’âge limite prévu pour la garantie. Ainsi, si vous vous retrouvez dans une condition de perte totale et irréversible de l’autonomie, la garantie PTIA pourra vous couvrir.

La garantie IPT

La garantie IPT (invalidité totale permanente) est très similaire à la garantie PTIA. Elle vous couvre si vous vous retrouvez avec un taux d’incapacité d’au moins 66 %. Ce dernier est évalué en se basant sur un barème médical à la suite d’un accident ou d’une maladie. Cela implique que vous n’avez pas la possibilité d’exercer d’activité rémunératrice.

La garantie ITT

La garantie ITT (incapacité temporaire de travail) vous couvre lorsque vous êtes en arrêt de travail et inapte à exercer temporairement votre activité professionnelle. Il est donc évident que selon la plupart des contrats d’assurance, le versement des prestations est stoppé en cas de reprise partielle.

La garantie perte d’emploi

La garantie perte d’emploi quant à elle intervient si vous vous retrouvez sans emploi suite à un licenciement. Les conditions pour bénéficier d’indemnisations sont toutefois très variées et complexes. Vous devez y porter une attention particulière lors de la signature de votre contrat.

En définitive, retenez que toutes les garanties ne vous sont pas utiles. Il y en a qui ne feront qu’augmenter le montant de vos cotisations. Si vous êtes à la retraite par exemple, la garantie de perte d’emploi et celle d’incapacité temporaire de travail ne vous sont pas indispensables. C’est la raison pour laquelle vous devez identifier vos besoins en examinant votre situation.

conseil assurance emprunteur

Faites attention aux détails

En dehors des critères importants à prendre en compte, il y a certains détails qui ne doivent pas vous échapper. Ils sont dissimulés dans votre contrat d’assurance et peuvent vous surprendre si vous n’en prenez pas connaissance.

Le délai de carence

Le délai de carence est un temps de latence entre le moment où vous souscrivez l’assurance et celui où les garanties prennent effectivement effet. Ce délai est variable d’un assureur à un autre et est souvent d’un ou de trois mois. Cela veut dire que pendant cette période, vous payez les cotisations sans être couvert. Il est donc préférable de privilégier les assureurs qui offrent un délai de carence minimum. L’idéal serait qu’il ne soit pas supérieur à un mois.

Les exclusions de garanties

En fonction de votre situation et des spécificités de votre profil, certaines garanties peuvent être d’office exclues de votre assurance de prêt. Prendre connaissance de ces derniers vous évitera les mauvaises surprises. En outre, vous devez vous assurer que les garanties dont vous avez véritablement besoin ne figurent pas parmi les exclusions.

Il en ressort donc que pour les seniors, la politique tarifaire de l’assurance emprunteur est différente. Les personnes du troisième âge étant considérées comme des profils à risques, souscrire une telle assurance représente une certaine charge. Vous pouvez l’alléger en faisant valoir votre droit à la délégation d’assurance qui vous permet de choisir un assureur différent de votre banque. Toutefois, ce choix doit être bien orienté et guidé par des critères précis.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Lire notre avis sur Etoro