lundi 17 sep 2018

L’avenir de l’économie se situe dans le cerveau humain lui-même

L’avenir de l’économie se situe dans le cerveau humain lui-même

Jeff Hawkins a réalisé une étude très importante sur la façon dont le cerveau utilise les données antérieures pour rechercher de nouvelles informations. De ce fait, on pourrait prévoir la direction de chacun en fonction de son parcours. Il propose alors d’adapter cette découverte au monde de l’économie.

Simplifier l’économie

economique

Si aujourd’hui les crises économiques trouvent des issues difficiles, ceci résulte du fait que le modèle économique de chaque pays n’a rien de naturel. Il a été créé selon des règles universelles dont les fondations sont souvent occultes.

Il est donc évident que les résultats vont varier un grand nombre de fois.
Si l’économie laissait le cerveau prendre en compte toutes les données antérieures sur le sujet et le laissait juger de la meilleure stratégie à employer, il chercherait toujours à évoluer. En effet, la quête d’une nouvelle information ou de résultats convaincants semble innée pour cette partie du corps.

Construire un modèle économique nouveau

economiqueLe cerveau retient ses expériences passées, ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas permis d’atteindre son but. De ce fait, il serait capable d’identifier quelles sont les similitudes entre une stratégie de développement de l’économie et une autre. A partir de ce constat, il serait immédiatement en mesure de prévoir si celle-ci a des chances de réussir.

En effet, seule la nouveauté pourra surprendre le cerveau mais le modèle économique mondial semble resté figé dans le même modèle depuis des décennies.

Ceci est d’autant plus curieux à comprendre car les difficultés sont nombreuses alors que la seule réflexion amènerait d’elle-même de nouvelles voies à adopter pour faire évoluer les choses. Il est probablement temps de faire confiance aux capacités humaines au lieu de se perdre dans un système qui a montré ses limites.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !