Le développement des néobanques ces dernières années

Le développement des néobanques ces dernières années

Trader en toute simplicité avec eToro

💸 Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions
(Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...),
les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN...) 💱

👉 Lire notre avis sur eToro 👈

Le trading présente un risque pour votre capital. Des frais peuvent être appliqués sur d’autres actifs. Pour plus d’infos, consultez cette page.

La néo-banque se présente comme la seconde génération de la banque digitale. Aussi appelé « first mobile », son pilotage se fait de façon intégrale via un smartphone. Elle affiche un système innovant, facile d’utilisation et plus accessible. Contrairement aux banques en ligne, les néo-banques proposent une offre plus réduite.

À l’heure actuelle, les néo-banques sont servies en tant que complément bancaire et s’adressent davantage aux voyageurs connectés et aux jeunes. Tour d’horizon sur ces services bancaires en ligne, leurs évolutions, leurs points forts et leurs points faibles, leurs avenirs…

Zoom sur le développement des néo-banques

Les néo-banques séduisent des millions d’utilisateurs partout dans le monde depuis quelques années. La population française est plus concernée par l’engouement à ce genre service digital. Cela s’explique par le fait que les Français accordent plus d’importance à la gestion de leur opération bancaire par eux-mêmes. Entre 2015 et 2018, certaines firmes de néo-banque venant d’un peu partout enregistrent déjà plus de 100 000 clients en France.

En 2020, la création de néo-banques est devenue un phénomène mondial. En France, ce dynamisme s’explique par le développement incessant de l’entrepreneuriat et de la Bank-as-a-Service ou (BaaS).

Pour choisir une bonne néobanque, il faut prendre en compte les offres qu’elle propose, son tarif et aussi ses cibles.

Les atouts et les points faibles

Un des plus grands avantages de la banque en ligne réside dans le fait qu’elle propose des tarifs très attractifs. Pour le cas de la néo-banque, celle-ci dispose de plusieurs fonctionnalités avancées. On peut citer à titre d’exemple la possibilité de recevoir de l’argent par message ou encore la réduction, voire l’inexistence des frais d’utilisation d’une carte bancaire lors d’un voyage à l’étranger.

neobanque

Les néo-banques accordent une inscription simplifiée. Il suffit d’avoir une pièce d’identité pour remplir les formalités demandées au moment de l’inscription. Ces banques digitales ne requièrent pas des informations sur vos revenus ni un justificatif de domicile.

Comme toute forme de banque, la néo-banque a aussi ses propres limites. Elle n’est accessible que sur mobile et n’a pas d’agence.

Évolution et avenir

En France, la dynamique de la création des banques digitales est favorisée par la loi Macron. Cette loi met en avant l’activité, la croissance ainsi que l’égalité des chances. Elle accorde une grande importance à la mobilité bancaire pour permettre aux clients changer de banque sans procédure ni frais.

La création d’une banque à distance a connu une belle évolution depuis les années 60. Mais ce n’est qu’à partir des années 80 que ce projet a été bien mis en place. En 2000, des néo-banques ont été créées aux États-Unis et en Europe et aujourd’hui leurs nombres ne cessent de s’accroître.

Depuis quelques années, les néo-banques se rapprochent des clients en élargissant leur cible. Certaines banques digitales proposent des fonctionnalités destinées aux mineurs et aux jeunes ayant une grande influence sur les réseaux sociaux comme Instagram. En effet, ces banques mobiles gagnent une place importante dans le monde d’aujourd’hui et font découvrir de nouvelles expériences aux utilisateurs.

Toutes ces évolutions expliquent l’attrait de ce nouveau modèle qui a su séduire aussi bien les plus jeunes que les plus âgés.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Lire notre avis sur Etoro