dimanche 18 nov 2018

Comment choisir un bon contrat d’assurance vie ?

Comment choisir un bon contrat d’assurance vie ?

Vous souhaitez souscrire une assurance vie, mais face à toutes les offres et les nombreux choix d’investissement vous vous sentez un peu perdu ?

Au contraire, grâce à cette grande diversité d’offre, vous avez un large choix qui s’offre à vous. Pour vous aider à choisir le bon contrat d’assurance vie qui convient à votre situation et à vos attentes, nous vous délivrons dans cet article, les critères de choix essentiels à étudier.

Choisissez un assureur de confiance

Financer les études des enfants, investir dans une maison, épargner pour la retraite… il y a plusieurs raisons qui poussent une personne à souscrire à une assurance vie. L’assurance vie est une option idéale pour la gestion de votre patrimoine. De plus, elle propose un cadre fiscal très intéressant durant votre vivant et au moment de la succession. En effet, l’imposition des gains devient moins importante avec l’ancienneté de votre contrat et vos bénéficiaires gagneront des abattements élevés. Si vous voulez être sûr d’opter pour le bon contrat d’assurance vie, la première étape est de faire appel à un professionnel comme Wegroup.ch.

assurance de confiance

Vous l’aurez compris, il vous faut sélectionner un bon assureur. Vous avez le choix, vous pouvez contacter un groupe d’assurances, une filiale d’un établissement bancaire, etc. Un professionnel vous aidera à gérer les contrats. De préférence, choisissez un expert qui possède une bonne réputation et qui est connu. Les assurances vie bancaires sont à éviter, car les banques ont coutume de renouveler sans cesse leur offre et ont tendance à négliger les vieux contrats. Soyez également vigilant face aux offres qui vous proposent de vous verser des bonus. Certains assureurs offrent de nos jours des taux bonifiés aux contrats qui possèdent de gros encours au détriment des autres contrats.

Trouvez un fonds en euros solide

Sachez que le fonds en euros est également un critère de choix très important pour déterminer si le contrat d’assurance vie est de qualité. Vous devez alors vérifier le taux de frais de gestion que sert le fonds en euros. Soyez certain qu’il fait preuve de régularité en vérifiant les chiffres des dernières années de performance. Si vous constatez la présence de fonds en euros qui est atypique, c’est une bonne piste, car ce fonds vous propose les mêmes garanties que celui qui est traditionnel. En général, il peut même vous offrir beaucoup d’avantages. C’est par exemple le cas des supports à teneur immobilière. Par contre, ils possèdent quelques inconvénients comme le versement sur les unités de compte.

Choisissez les frais modérés

Généralement, les frais demeurent le point le plus sensible quand il s’agit de souscrire un contrat d’assurance vie. Si les frais sont trop conséquents, ils affectent la rentabilité de votre contrat. La première chose à vérifier est alors les frais sur versements. Sachez qu’ils peuvent tout à fait s’élever jusqu’à hauteur de 5 % des primes. Il y a par exemple les contrats en ligne qui ne les comptent pas, ce qui a poussé presque tous les acteurs à redéfinir leurs prétentions un peu plus à la baisse. Le seul avantage est que ces frais sont négociables.

La deuxième chose à bien vérifier est les frais de gestion. Ces derniers sont prélevés par les assureurs chaque année. Ils sont élevés à environ 0.5 à 1 % des encours. Vous devez savoir que ces frais sont moins importants sur le fonds en euros que sur les unités de compte. Sur ces derniers, les frais sont plus élevés étant donné que les souscripteurs prennent en charge également les commissions reversées aux entreprises qui gèrent les fonds.

assurance

Ce qui signifie que les souscripteurs s’acquittent de 1 à 2,5 % sur chaque produit. Dans ce cas précis, la performance affichée est déjà enlevée dans ces chiffres. Ce qui veut dire que c’est n’est pas si visible que ça en a l’air. Enfin, n’oubliez pas de vérifier les frais d’arbitrage qui sont retenus lorsqu’il y a un transfert d’une somme d’un support à un autre. Certains acteurs offrent quelques opérations au cours de l’année, ce qui est déjà un bon point par rapport aux autres épargnants.

Déterminez la palette d’unités de compte

On peut dire alors que le fonds en euro est une alternative sécurisante. Par contre, la baisse des rendements favorise et sécurise aussi les placements risqués, les unités de compte et propose un potentiel de performance plus important qui dure longtemps. Bien entendu, il est nécessaire que la gamme de votre assurance vie soit de bonne facture. Il est donc primordial de bien vérifier l’offre que l’on vous propose.

Dans la plupart des cas, il est question de fonds diversifiés qui rassemblent les obligations et les actions ou de supports qui sont investis en actions. L’avantage de ces options réside aussi dans le fait qu’elles peuvent couvrir toutes les zones géographiques. Elles comportent aussi dans leur liste plusieurs produits comme les trackers, les SCPI, et les produits à frais réduits qui engendrent des indices financiers. Par contre certains assureurs ne proposent qu’une dizaine de produits dans leur liste alors qu’il y en a d’autres qui proposent plus de cent supports.

C’est donc à vous de choisir le bon assureur pour bénéficier des portefeuilles diversifiés. Cependant, il faut bien savoir juger la qualité des fonds, qui n’est pas très facile à faire. Si vous vous sentez un peu perdu avec toutes ces options, optez pour les offres multi-gestionnaires. En d’autres termes, veillez à bien déterminer si tous les produits qui sont présentés à votre souscription ne sont pas gérés par la même maison.

Examinez avec soin les options de gestion

Cette étape n’est pas primordiale, par contre, elle est importante si vous désirez faire des investissements sur les marchés. Le stop loss est par exemple une alternative efficace. Cette option vous aidera à déterminer la perte maximale que vous pouvez vous permettre sur une unité de compte. Si vous franchissez votre plafond, un ordre de vente est immédiatement déclenché. Il y a une autre option qui est également utile, c’est l’investissement progressif.

Cette solution vous propose de placer petit à petit votre épargne sur le fonds que vous voulez pour lisser son prix d’achat. De plus, d’autres options peuvent être rajoutées à ce mécanisme. De cette manière, vous pourrez optimiser le rendement de votre fonds en y ajoutant les intérêts que vous avez chaque année sur des unités de compte. Contrairement, la sécurisation des plus-values vous permet de reverser de façon automatique et régulière les bénéfices des compartiments à risque sur le support. Par ailleurs, vous devez savoir qu’il existe aussi des assureurs qui vous offrent de rééquilibrer automatiquement votre allocation entre support risqué et fonds euros. Cependant, faites attention, car ces aides sont souvent payantes.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !