Crédit auto : différence entre le taux nominal et le TAEG

Crédit auto : différence entre le taux nominal et le TAEG

Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions d'entreprise (Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...), les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN...) 💱💸

👉 Lire notre avis sur la plateforme de trading social eToro 👈

Vous souhaitez acquérir une nouvelle voiture ? Que votre véhicule soit neuf ou d’occasion, il vous faudra probablement souscrire à un crédit auto.

Avant de vous engager, nous vous invitons à vérifier soigneusement tous les termes du contrat. Et, pour commencer, connaissez-vous la différence entre taux nominal et TAEG ? Les conditions exprimées peuvent être radicalement différentes selon s’il s’agit de l’un ou de l’autre. Tous les détails ici.

Les composantes d’un TAEG

Si le taux de votre crédit vous semble particulièrement bas, méfiance ! Il s’agit peut-être uniquement du taux nominal, qui ne tient pas compte des éléments auxquels vous allez devoir souscrire en parallèle.

Or, ces paramètres sont importants et peuvent considérablement gonfler le taux de votre crédit.

Lorsque vous examinez les conditions d’un crédit, nous vous conseillons donc d’être vigilant au montant du TAEG.

Le TAEG, taux annuel effectif global, était appelé le taux effectif global jusqu’en 2016.

Cette expression englobe toutes les composantes d’un crédit : le taux nominal bien sûr, mais également :

  • Le montant de l’assurance emprunteur
  • Les frais de dossier
  • Les frais de courtage
  • Tout autre frais qui vous sera imposé par votre établissement.

Si un établissement de crédit vous indique un taux nominal particulièrement attractif et stable sur une longue période, c’est peut-être qu’il considère le taux comme un « produit d’appel » et qu’il compte « se rattraper » sur des frais annexes : frais de dossiers ou d’assurance par exemple.

Privilégiez les établissements qui affichent la couleur et communiquent exclusivement sur le TAEG.

Ainsi, la Maaf indique un TAEG fixe à 2,49% pour les automobilistes qui souscrivent en parallèle à une assurance auto, sous certaines conditions.

Négocier son crédit auto

Crédit auto : quelle différence entre le taux nominal et le TAEG ?

Pour un automobiliste, bien maîtriser les composantes du TAEG est une vraie valeur ajoutée. En effet, c’est en connaissant parfaitement chacune des lignes de votre taux que vous pourrez négocier votre contrat.

Si les négociations de crédit se font rarement sur le taux nominal, il y a parfois des marges de manœuvre possibles sur le taux de l’assurance ou sur les frais de dossier par exemple.

Si vous avez une bonne expérience avec votre assurance auto et que les avis client concernant le crédit auto sont favorables, alors épargnez-vous les frais de courtage en négociant directement votre crédit avec votre assurance auto, si votre établissement propose les deux prestations.

Vous pourrez mettre en avant votre statut de client existant, et négocier ainsi une baisse des frais de dossier.

Quelles obligations de communication pour le TAEG ?

Les établissements de crédit ont l’obligation légale d’indiquer le montant du TAEG. Cette indication doit apparaître sur différents supports :

  • Publicités (sites, brochures …)
  • Offres préalables de prêt (devis …)
  • Contrats de prêt

L’établissement est donc en situation d’illégalité si le montant du TAEG n’apparait pas sur ces supports.

Si ce n’est pas le cas, le juge a la possibilité d’annuler les intérêts, en choisissant s’il convient de prendre en compte le préjudice subi par l’emprunteur.

C’est également sur le TAEG que l’établissement va s’appuyer pour fixer le taux d’usure, c’est-à-dire un taux fixé légalement, que l’établissement ne peut pas dépasser.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Avis eToro : tout ce qu'il faut savoir