samedi 18 aoû 2018

L’économie chinoise dans une position inconfortable

L’économie chinoise dans une position inconfortable

Alors que le développement fulgurant de l’économie chinoise avait impressionné l’ensemble des autres puissances, il se trouve que l’année 2014 semble marquer un tournant. En effet, le comportement du pays est complètement différent dans cette année du cheval qui annonce toujours des difficultés profondes.

Un ralentissement notable

6369998-la-chine-devrait-atteindre-un-taux-de-croissance-de-7-5-en-2013

Par rapport à son activité habituelle, les deux premiers mois de l’année 2014 mettent l’accent sur le fait qu’une chute significative a été notée dans différents domaines. Le chiffre le plus inquiétant reste celui de la production industrielle qui a largement réduit pour atteindre le chiffre très faible connu en 2009.

Dans le même temps, les ventes au détail ont également largement baissé même si elles restent encore dans une fourchette acceptable mais montrent une baisse des activités économique dans le domaine. Les investissements en actifs annoncent également une baisse qui permet de conforter l’analyse selon laquelle tous les indicateurs économiques de la Chine sont dans le rouge.

Un blocage avec des conséquences importantes

CFDLes premiers mois de l’année 2014 montrent que la Chine a vu le nombre de ses exportations nettement chuter ce qui n’a pas permis de rééquilibrer la balance budgétaire.

L’issue semble difficile à l’heure actuelle et il faudra probablement attendre le déroulement des autres mois pour avoir des indications supplémentaires sur la santé économique et financière de la deuxième puissance mondiale.

Compte tenu de la conjoncture économique actuelle, la Chine est même prête à revoir son fonctionnement bancaire avec notamment une baisse des ratios de réserves obligatoires car il est certain que les fonds doivent se trouver quelque part et que cette solution apparaît pour l’instant comme la plus efficace pour ne pas avoir à revoir complètement les fondements de son économie.

La Chine cherche actuellement des solutions transitoires afin de faire face.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !