Comment gérer les petites dépenses imprévues ?

Comment gérer les petites dépenses imprévues ?

Trader en toute simplicité avec eToro

💸 Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions
(Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...),
les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN...) 💱

👉 Lire notre avis sur eToro 👈

Le trading présente un risque pour votre capital. Des frais peuvent être appliqués sur d’autres actifs. Pour plus d’infos, consultez cette page.

Qui n’a jamais fait face à des dépenses imprévues dans sa vie ? C’est toujours frustrant de devoir payer pour quelque chose qui ne figure pas dans le budget mensuel. Rassurez-vous, avec un peu d’organisation et de minutie, il est possible de prévoir l’imprévisible. Tout de suite, apprenez à gérer convenablement vos petites dépenses imprévues.

Lister les imprévus

C’est en effet la première chose à faire pour éviter les mauvaises surprises. Les notes du médecin, les petites réparations domestiques, le vétérinaire, et tout ce que vous pouvez qualifier d’imprévu doivent figurer dans une liste.

Cependant, il faudra refaire l’opération tous les mois, car souvent, comme on dit, la foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit. En effet, si vous aviez emmené votre toutou se faire soigner la patte chez le vétérinaire le mois dernier, il y a peu de risque que cela se reproduise le mois suivant.

Chiffrer le cout des événements imprévisibles

Lorsque vous aurez établi la liste des éléments pouvant générer des couts imprévus, mettez un prix sur chacun d’entre eux. Cela vous permettra de mieux les apprivoiser. En effet, vous aurez une idée de ce que ces événements pourraient vous couter.

dépenses imprévues

Insérer les imprévus dans le budget

C’est la troisième étape à franchir si l’on souhaite véritablement venir à bout des dépenses imprévues. Si aucun événement n’apparait tout au long du mois, vous aurez économisé la somme que vous aurez mise de côté pour gérer les imprévus.

Il faut en outre avouer qu’à certaines périodes de l’année et avec la crise sanitaire qui sévit, ce serait difficile de joindre les deux bouts si l’on devait encore gonfler le budget familial. Par moment, à défaut de pouvoir rapidement placer son argent et d’en tirer profit, il est plus simple d’avoir recours à un mini crédit. Cela permet d’alléger de manière considérable les dépenses.

Les différents types de dépenses imprévues

En fait, les imprévus génèrent des dépenses et ces dernières peuvent être classées. Il y a donc les dépenses impulsives, les dépenses calendaires, les dépenses surprises et les dépenses de fonctionnement.

Les dépenses impulsives sont difficiles à gérer, mais à force de volonté, vous pourrez vous maitriser. Lorsque l’envie d’acquérir une chose devient irrésistible, pensez d’abord à vos possibilités. Si vous ne pouvez pas acheter du premier coup, vous n’aurez qu’à reporter votre achat.

Les dépenses calendaires sont les anniversaires et les autres fêtes. En effet, il ne nous arrive souvent pas à l’esprit de planifier, par exemple, la fête de Noël. Du coup, on improvise. C’est pourtant la meilleure façon de dépenser excessivement.

Les dépenses surprises sont — comme leur nom l’indique — celles provoquées par les différents incidents et aléas imprévisibles de la vie. Notamment, un décès ou un accident.

Enfin, les dépenses de fonctionnement sont celles générées par la maintenance et par l’acquisition de nouveaux matériels indispensables. La plomberie, l’électricité, le nouveau système de chauffage… sont effectivement sujets à des pannes et à des incidents plus ou moins considérables, selon les cas. Là, il faut, une fois de plus, payer.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Lire notre avis sur Etoro