Métavers : guide pratique pour investir dans l’immobilier virtuel

Métavers : guide pratique pour investir dans l’immobilier virtuel

Trader en toute simplicité avec eToro

💸 Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions
(Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...),
les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN...) 💱

👉 Lire notre avis sur eToro 👈

Le trading présente un risque pour votre capital. Des frais peuvent être appliqués sur d’autres actifs. Pour plus d’infos, consultez cette page.

L’immobilier virtuel est une nouvelle tendance émergeant dans l’univers cryptographique. Et si au premier abord, l’achat de terrains virtuels semble quelque peu absurde, l’immobilier numérique commence à susciter de plus en plus l’intérêt des investisseurs. D’ailleurs, on a toutes les raisons de croire que ce secteur a de beaux jours devant lui. Aujourd’hui, il est possible de faire l’acquisition d’un terrain virtuel pour ensuite en tirer profit. Dans cet article, nous allons vous aider à comprendre tous les rouages de l’immobilier numérique afin de profiter au plus tôt du potentiel engouement pour le métavers.

Le métavers, qu’est-ce que c’est ?

roblox

Winter Escape de Ralph Lauren sur Roblox.
Source : Roblox

Un concept qui existe depuis plus de 30 ans, le métavers, ou Metaverse en anglais, a gagné en popularité il y a juste quelques mois notamment après que Facebook décide de se transformer en une société de métavers. Formé par Meta et Verse de universe, il se définit comme étant l’ensemble des mondes connectés à Internet. C’est-à-dire, une réalité numérique alternative qui associe réalité augmentée, réalité étendue et réalité virtuelle où les Hommes pourront jouer, travailler et vivre numériquement.

Bloomberg le definit d’ailleurs comme « un univers virtuel qui mêle des aspects des technologies numériques, notamment la vidéoconférence, les jeux comme Minecraft ou Roblox, les cryptomonnaies, la messagerie électronique, la réalité virtuelle, les médias sociaux et le live-streaming. » Les investisseurs sont aujourd’hui nombreux à explorer les possibilités d’investissement de ce nouvel univers qui fait tant parler de lui.

Comprendre ce qu’est un terrain virtuel

Lorsqu’on parle d’investissement immobilier, les terrains virtuels sont souvent au cœur de la question. Ils appartiennent au Métavers et sont alors intangibles étant donné qu’il s’agit de terrains numériques. Comme c’est le cas avec les terrains physiques, ils sont aussi découpés et vendus en parcelles de terrain. Par ailleurs, l’acquisition d’un terrain virtuel peut se faire avec la monnaie qui y est associée.

Des terrains qui se vendent comme des petits pains

Les terrains virtuels proposés sur le métavers se vendent à des prix faramineux. En effet, leur coût peut atteindre des centaines de milliers de dollars. D’ailleurs, la banque Jp Morgan, lors de l’ouverture de son salon Onyx Lounge dans Decentraland, souligne la flambée du prix de l’immobilier virtuel durant la seconde moitié de 2021. Selon leurs analyse, le prix moyen d’une parcelle de terrain virtuel passé de 6 000 $ en juin 2021 à 12 000 $ en décembre 2021 sur les quatre principaux métavers Decentraland, The Sandbox, Somnium Space et Cryptovoxels. Et pourtant, plus de 100 millions de dollars de terrain ont été acheté en seulement une semaine selon la base de données sur les cryptomonnaies Dapp. Il s’agissait de la première semaine de Décembre 2021.

En gros, les transactions immobilières liés au terrains dans le métavers ont atteint 501 millions de dollars durant l’année 2021. Pour cette année 2022, les chiffres atteignent déjà 86 millions pour le mois de Janvier.

Un réel retour sur investissement ?

Si l’on tient compte de l’intérêt grandissant pour le métavers, les spéculateurs avertis en termes de cryptomonnaie peuvent s’attendre à un potentiel retour sur investissement des terrains virtuels. Effectivement, en se servant de leurs terres virtuelles, les investisseurs pourront générer des revenus réguliers.

Grâce à ces terrains virtuels, vous pourrez réaliser des profits. Pour ce faire, vous pouvez par exemple organiser des évènements ou des fêtes exclusives lors desquels, les participants devront payer une certaine somme d’argent. Il est aussi possible d’organiser une exposition d’art virtuelle. Pour pouvoir exposer et vendre leurs œuvres dans le métavers, les artistes devront louer l’espace.

« Ce sont des lieux pour la publicité et les évènements où les gens vont se rassembler », souligne Andrew Kiguel de Tokens.com. Cette entreprise a achet pour 2,4 millions de dollars de terrains virtuels en Novembre 2021.

Il est même possible de se servir de ses terres virtuelles pour générer des revenus réguliers. Pour ce faire, vous pouvez construire sur votre terrain une maison virtuelle en utilisant des NTF. Ensuite, vous n’aurez qu’à la louer afin de faire un revenu mensuel.

Les grandes enseignes à l’affut du Metaverse

La popularité de ce monde virtuel n’est plus à démotrer. De plus en plus de grandes entreprises et des marques de renms l’on d’ailleurs compris et n’ont pas hésiter à sauter le pas. Ils sont nombreux les enseignes et entreprises à plusieurs millions de dollars à vouloir surfer sur cette tendance. Si certains ont choisi de créer leur propre NTF, d’autres s’offrent des domaines ENS. La chaîne de magasins Walmart, le géant du fast food McDonald’s, la banque JP Morgan, l’entreprise canadienne spécialisée dans les crypto Tokens.com, les grands noms des vêtements et accessoires de sport comme Adidas et Nike, les géants de la mode et du luxe comme Gucci, Balanciaga, Burberry, et bien d’autres ont d’ailleurs déjà sauter le pas vers ce nouveau monde du futur.

Guide pratique pour acheter des terrains dans le métavers

the sandbox

Les terrains sur The SandBox s’arrachent très rapidement à prix fort. 
Source : The Sandbox

Pour acheter un terrain virtuel dans le métavers, vous devez procéder étape par étape.

Création d’une portefeuille en cryptomonnaie

Commencez par obtenir un portefeuille cryptographique numérique. En effet, vous ne pourrez pas vous service de l’argent fiduciaire pour procéder à l’achat de votre terrain virtuel. Ce portefeuille vous servira alors à acheter et à stocker votre cryptomonnaie. Vous êtes libre en ce qui concerne le choix de votre portefeuille, mais idéalement celui-ci devrait s’intégrer à votre navigateur. Ainsi, vous pouvez opter pour le Trust Wallet ou MetaMask. Si vous voulez, vous pouvez aussi vous servir du Binance Chain Wallet. Toutefois, avant faire votre choix, assurez-vous que le portefeuille en question prenne en charge la cryptomonnaie que vous utilisez pour l’acquisition de votre terrain virtuel.

Le choix de la plateforme virtuelle

Lorsque vous aurez obtenu votre portefeuille cryptographique, vous devez choisir la plateforme métavers sur laquelle vous allez acheter votre propriété. Plusieurs options s’offrent à vous, mais Sandbox et Decentraland sont incontestablement les plus populaires. En revanche, si vous êtes décidé à faire l’acquisition via un tiers, OpenSea reste la meilleure solution à envisager.

Si vous en êtes à votre première acquisition, tournez-vous vers OpenSea. Il vous offre la possibilité de magasiner sans avoir à changer de plateforme à chaque fois. Vous aurez la possibilité de faire la comparaison des commodités, des prix et faire une estimation de la valeur compte tenu du quartier virtuel où la parcelle est située. Par contre, Decentraland ou Sandbox est la solution à envisager si vous souhaitez obtenir des informations complètes sur le lieu où vous achetez votre terrain virtuel.

Les critères pour bien choisir sa parcelle virtuelle

L’étape suivante consiste à parcourir les différents terrains proposés à la vente. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à choisir celui que vous avez envie d’acheter. Vous aurez la possibilité de voir la distance à laquelle se trouve votre bien par rapport à des sites célèbres.

Il faudra garder à l’esprit que les propriétés situées à proximité des endroits populaires auront un prix particulièrement élevé. En effet, tout comme dans le monde réel, les quartiers à fort potentiel commercial puisqu’il seront succeptibles d’avoir plus de visiteurs, sernt plus chers que d’autres. Lorsque vous aurez choisi le terrain que vous souhaitez acheter, il vous suffit de cliquer dessus pour accéder à toutes les informations disponibles.

En général, MANA ou ETH sont utilisés pour acheter un bien immobilier virtuel sur les plateformes comme Decentraland. Vous avez la possibilité d’y placer une offre, d’afficher les prix et d’acheter directement. Toutefois, vous devez connecter votre portefeuille à la plateforme pour pouvoir réaliser un achat. Pour cela, il suffit de quelques clics puis utilisez votre portefeuille pour vous inscrire.

Après votre inscription, confirmez votre achat pour recevoir votre bien immobilier dans votre portefeuille. A partir de cet instant, vous serez officiellement le propriétaire de ce bien virtuel et son authenticité peut être vérifiée sur la blockchain.

Les frais de gaz

Surtout, avant de procéder à l’achat, assurez-vous de disposer d’un peu plus que le montant indiqué à l’écran, car des frais de gaz sont impliqués. Si vous y tenez, vous pouvez aussi faire une offre. Ainsi, vous aurez une marge de négociation étant donné que les propriétaires sont libres de le rejeter ou de l’accepter. Du moment que votre portefeuille contient suffisamment de fonds et que le prix est convenu, l’achat sera effectué. Pour confirmer la détention de votre bien immobilier, vous n’avez qu’à vérifier votre portefeuille. Si vous utilisez MetaMask, vous obtiendrez une confirmation de votre achat en vous rendant à NFT. Pour Trust Wallet, allez sur Objets de collection.

Acheter des biens immobiliers virtuels dans le métavers, bonne ou mauvaise idée ?

Depuis l’émergence de l’immobilier virtuel, le marché n’a connu qu’une seule direction, et c’est la croissance. L’immobilier virtuel est surtout stimulé par l’intérêt des investisseurs orientés vers le Web 3.0 pour tout ce qui concerne le métavers et la poussée de Facebook dans le métavers. Il pourrait donc représente un secteur très lucratif, surtout pour les premiers arrivés. Les investisseurs qui s’impliquent tôt pourront alors tirer le maximum de profits. Néanmoins, comme pour tout investissement, il faut éviter de capitaliser la totalité de ses avoirs. L’investissement ne doit pas aller au-delà de ce qu’on est prêt à perdre. Notamment, et surtout, vu la volatilité des NTFs.

Le marché de l’immobilier virtuel a connu un développement considérable, mais les investisseurs doivent rester vigilent en raison du fait qu’il s’agit d’un marché relativement nouveau. Ainsi, avant d’investir, prenez le temps de réaliser des recherches appropriées. Renseignez-vous sur les particularités du terrain virtuel que vous allez acheter et assurez-vous qu’il correspond parfaitement à vos attentes. Accordez-vous du temps pour réfléchir au prix de la propriété et décider si vous êtes prêt à investir la somme convenue. Vous devez également tenir compte de vos objectifs avant de faire votre choix. Avant d’en faire l’acquisition, vous devez être certain que le terrain virtuel puisse vous aider à atteindre le but que vous vous êtes fixé et amasser un maximum de profit.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Lire notre avis sur Etoro