Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?

Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?

Trader en toute simplicité avec eToro

💸 Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions
(Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...),
les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN...) 💱

👉 Lire notre avis sur eToro 👈

La règle GRATUIT 2X

🔥 Comment n'importe qui en France qui peut obtenir 6 350 € d'actions GRATUITEMENT
🔥 Gagner des retours sur investissement de 716% SANS mettre en danger son patrimoine
🔥 La stratégie SIMPLE qui permet aux ultra-riches de gagner des fortunes lors des crises

👉 Je veux en savoir plus 👈

L’assurance emprunteur demeure un soutien de taille pour toute personne souhaitant faire un important prêt à la banque. Elle rassure l’organisme financier prêteur en lui garantissant le remboursement du crédit. Au débiteur, elle offre une protection face aux coups durs de la vie pouvant éventuellement l’empêcher de faire efficacement face à ses responsabilités envers le créancier. Ce contrat couvre de nombreux risques et son coût varie en fonction de plusieurs paramètres.

Assurance emprunteur : comment fonctionne-t-elle ?

Le rôle principal de l’assurance crédit est d’offrir des garanties à la banque prêteuse et de venir en aide au débiteur. Elle prend en charge le remboursement du capital restant dû ou des mensualités lorsque l’emprunteur se retrouve dans l’incapacité de solder son emprunt. C’est généralement le cas lorsqu’il est touché par les aléas de la vie tels que l’invalidité, les accidents, le chômage ou encore le décès.

Il existe 2 types de contrats d’assurance de prêt : le contrat individuel et le contrat de groupe. Ce dernier est généralement celui proposé par défaut par les institutions financières prêteuses. Celles-ci mutualisent les risques encourus au sein de leur établissement et proposent en conséquence des tarifs homogènes à leurs clients. Cela revient habituellement plus cher que les offres d’un contrat individuel qui établit des solutions sur mesure. Ce dernier se révèle nettement plus avantageux, car il prend en compte le profil du débiteur (situation personnelle, âge…) pour lui proposer des cotisations personnalisées.

Il est toutefois possible pour ceux qui ont déjà souscrit l’assurance emprunteur de groupe de changer de contrat et choisir celui individuel. Ce changement ne peut se faire qu’à chaque date d’anniversaire. Il faut cependant que le nouveau contrat offre au moins les mêmes garanties que celles proposées par la banque pour que celle-ci l’accepte. Voilà pourquoi plusieurs outils sont déployés sur des plateformes comme monbilanassurance.com pour vous permettre de comparer rapidement vos assurances en ligne. Ils vous aident à opérer le choix le plus économique et le plus avantageux pour votre profil d’emprunteur.

Assurance emprunteur

À qui s’adresse l’assurance de prêt ?

Comme vous pouvez le voir, ce contrat s’adresse à toute personne désireuse de faire un important prêt pour construire une maison, acquérir des biens ou financer l’organisation d’un événement par exemple. Qu’il s’agisse de l’achat d’un bien immobilier, d’une voiture ou de l’organisation d’un mariage ou encore des vacances, il est souvent nécessaire d’obtenir un financement extérieur. L’assurance emprunteur va justement augmenter les chances de décrocher un prêt auprès d’un établissement bancaire. De plus, elle préserve l’assuré et sa famille des risques encourus en cas de défaut de payement face aux aléas de la vie.

D’un autre côté, elle s’adresse également aux banques, car elle représente un dispositif leur servant de rempart contre la faillite en cas d’incapacité justifiée de leurs clients à payer leur créance. C’est d’ailleurs pourquoi elles leur exigent cette garantie avant de leur accorder un prêt immobilier par exemple. La souscription de cette assurance est généralement concomitante avec la demande du prêt. Il faut dire que l’assurance crédit n’est pas obligatoire, mais nécessaire pour obtenir certains prêts. Bien que dans certains cas, elle ne soit pas exigée par les banques, il est vivement recommandé d’y souscrire pour se protéger, protéger ses biens et sa famille des risques liés au non-paiement de l’emprunt. Pour cause, les aléas de la vie peuvent arriver à tout le monde et à tout âge.

Que couvre l’assurance emprunteur ?

Cette assurance offre l’avantage de couvrir de nombreux risques. Selon les termes du contrat, elle offre des garanties dans les cas suivants :

  • Invalidité permanente partielle (IPP) ;
  • Incapacité totale et temporaire de travail (ITT) ;
  • Invalidité permanente totale (IPT) ;
  • Perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) ;
  • Décès.

Garanties de l'assurance crédit

Les garanties IPP et ITT de l’assurance crédit

Ce contrat couvre l’assuré en cas d’invalidité permanente partielle. Il s’agit d’une garantie qui concerne les emprunteurs affectés par une réduction permanente de plusieurs de leurs aptitudes les empêchant ainsi de travailler à plein temps. Cette assurance leur offre cette couverture lorsque le taux d’invalidité se situe entre 33 et 65 %. À l’instant où le débiteur reprendra une activité à plein temps, cette garantie ne s’appliquera plus. Il en est de même lorsque le médecin-conseil de la sécurité sociale remarque un changement d’état d’invalidité. C’est le cas lorsque l’IPP devient IPT ou PTIA.

D’un autre côté, la garantie ITT s’applique lorsque le médecin constate que l’assuré souffre d’une inaptitude temporaire l’empêchant d’exercer son activité professionnelle. Cette invalidité peut résulter d’une maladie ou d’un accident. Dans ce dernier cas, il est généralement couvert dès le premier jour. En revanche, en cas de maladie, ce contrat ne s’applique que lorsque le temps d’arrêt s’étend au-delà de la période couverte par la sécurité sociale. D’un autre côté, il comprend généralement un délai de franchise qui varie entre 30 et 180 jours.

Les garanties IPT, décès et PTIA de l’assurance emprunteur

L’IPT se déploie dans le cas où l’assuré se retrouve dans l’incapacité d’exercer une activité génératrice de revenus. C’est généralement le cas lorsque le taux d’invalidité équivaut ou excède 66 %. Dans ce cas, l’assureur rembourse le capital restant à payer selon les termes du contrat. Cependant, si le débiteur reprend une quelconque activité professionnelle, ne serait-ce que quelques heures par mois, cette garantie cessera automatiquement d’être appliquée.

Tout comme l’IPP, pour en bénéficier, l’assuré doit avoir une activité professionnelle rémunérée au moment où le médecin constate son état d’invalidité. Par conséquent, ceux qui sont victimes d’invalidité et qui ne travaillaient pas au moment de la survenance de ce problème ne pourront pas bénéficier de cette garantie. Quant au PTIA encore appelé invalidité absolue définitive, elle se déclenche lorsque le débiteur est définitivement incapable de travailler ou d’avoir une quelconque occupation suite à une maladie ou un accident. Dans la plupart des cas, les victimes ont besoin d’assistance pour mener les petits gestes du quotidien comme se vêtir et se laver.

Selon les organismes, il peut y avoir un âge limite (entre 60 et 65 ans) pour bénéficier de cette garantie. Lorsque toutes les conditions sont remplies, l’assureur s’occupe du remboursement du capital restant à payer. C’est la même chose lorsque l’emprunteur décède d’une maladie ou d’un accident. Selon la quotité prévue, le remboursement peut être total ou partiel. Il faut cependant noter que des limites d’âge sont généralement incluses dans cette garantie.

Combien coûte une assurance emprunteur ?

Les assureurs se basent sur plusieurs critères pour définir le coût de ce contrat. Celui-ci varie en fonction du profil de l’assuré et est déterminé grâce aux critères tels que son état de santé, son âge, son métier et ses pratiques personnelles. Le montant de cette assurance dépend également des paramètres comme la somme empruntée, la durée de remboursement établie ainsi que le choix des options supplémentaires. D’un autre côté, il varie aussi en fonction des banques. Il n’y a donc pas un montant exact et universel qui représente le coût d’une assurance emprunteur.

En définitive, l’assurance emprunteur est un pilier de sécurité pour les banques et les débiteurs. Elle leur offre de nombreuses garanties les protégeant en cas de non-paiement justifié de la somme due. Son coût varie en fonction du profil de l’assuré, des établissements bancaires et d’autres paramètres encore.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !