mercredi 18 jui 2018

Société offshore : les avantages et les inconvénients

Société offshore : les avantages et les inconvénients

Comme son nom l’indique, une société offshore est créée à l’étranger. Cette idée semblera intéressante compte tenu de ses avantages. Pour un créateur d’entreprise, un paradis fiscal va montrer des points forts importants. Avant de se lancer, il faudra toutefois se pencher également sur ses inconvénients pour être bien préparé.

Des formalités simples

Pour favoriser la création de sociétés offshores, les différentes juridictions simplifient les démarches administratives. Grâce à des formulaires et des exigences moindres, devenir entrepreneur à l’étranger est vraiment très facile. Les exigences de réédition de comptes nettement moindres jouent à la faveur des sociétés en offshoring.

Une fiscalité intéressante

budget creer societe offshore

Le premier argument en faveur d’une société offshore est sans conteste la fiscalité. Dans un paradis fiscal, elle sera nettement moins importante que dans son pays d’origine. Les bénéfices nets de l’entreprise vont donc naturellement augmenter. En faisant des économies d’impôt, la rentabilité de l’entreprise va largement augmenter.

Selon la juridiction choisie, la réduction d’impôt par rapport à la France sera très importante. Certaines permettent d’ailleurs une réduction de 100% puisque les frais aux entreprises sont nuls. Dans ces conditions, il est donc très tentant de passer à l’offshoring.

La protection juridique

Placés à l’abri de toute poursuite judiciaire, la société offshore est un bon moyen de faire fructifier son investissement. Pour en savoir plus et protéger ses actifs, des experts sont spécialisés dans les sociétés offshore et pourront répondre aux questions des créateurs d’entreprise. Certaines juridictions interdisent la communication des informations bancaires afin de protéger les sociétés offshores.

Conserver l’anonymat

Pour bénéficier d’une confidentialité totale, la société offshore représente le modèle idéal. Il est donc possible de créer sa société très simplement tout en conservant sa vie privée. Le nom du chef d’entreprise n’est en effet pas présent sur les documents officiels.

Des aides financières complexes à obtenir

Société offshore : quels sont les avantages et les inconvénients ?

Parmi les inconvénients des sociétés offshore, le fait de conserver l’anonymat va poser problème à un créateur d’entreprise qui souhaite obtenir des aides financières. Ne pouvant pas être octroyées à une personne en particulier, il n’est pas possible de recevoir ce type de prestation. Les partenaires financiers ou les investisseurs ne pourront pas agir dans ce type de société.

Des activités limitées

Avant de s’installer dans une juridiction, il faudra se renseigner sur la réglementation en ce qui concerne les sociétés offshores. Si elles présentent bien des avantages, il peut toutefois arriver que les activités soient limitées. Le chef d’entreprise ne pourra donc pas la développer à sa guise puisqu’il devra respecter ces règles.

Garantir la qualité

Les normes et exigences qualité peuvent différer en fonction du pays. Pour un chef d’entreprise, cet aspect peut être problématique. Pour rester une société de qualité, il va donc falloir instaurer de nouvelles règles. Mettre en place une charte en matière de délais sera également important pour garantir la satisfaction de la clientèle. Cependant, la barrière linguistique peut être un frein important pour parvenir à la réussite complète de son affaire.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !