4 façons d’investir dans l’immobilier quand on est jeune

4 façons d’investir dans l’immobilier quand on est jeune

Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions d'entreprise (Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...), les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN...) 💱💸

👉 Lire notre avis sur la plateforme de trading social eToro 👈

Devenir riche en étant jeune est le rêve de plus d’un. En effet, le fait de jouir de la liberté financière à un jeune âge ouvre de nombreuses possibilités. Dans le but d’atteindre cet objectif, de nombreux jeunes investissent dans divers secteurs porteurs, dont l’immobilier.

La rentabilité et la fiabilité de l’investissement immobilier sont les éléments qui justifient cet intérêt des jeunes pour l’immobilier. Il y a diverses façons d’investir dans le secteur pour ce profil d’investisseurs dynamiques en quête de prospérité financière. Le présent article vous dit tout ce qu’il faut savoir à ce propos.

1. La sous-location de son propre appartement

Pour vos premiers pas dans le domaine de l’investissement dans l’immobilier, il est bien de commencer à avancer progressivement. Quoi de mieux pour apprendre l’investissement que de sous-louer son propre appartement ? Ce faisant, vous serez outillé en matière de promotion de bien immobilier et de gestion locative.

Ainsi, pour sous-louer votre logement, vous pouvez publier des annonces pour les moments où vous ne serez pas présent. Par exemple, si vous souhaitez passer un week-end à la campagne, vous pouvez louer votre appartement pour ce temps. Ce type de location vous permet de gagner un certain complément.

Mais, ce n’est pas suffisant pour une très bonne rentabilité, car la loi vous fait obligation de louer au même prix fixé par le propriétaire. Toutefois, si vous êtes propriétaire de votre appartement, vous pourrez faire une location saisonnière en période estivale.

2. La création d’une SCI

L’investissement dans l’immobilier est le placement préféré des français qui peuvent se mettre à plusieurs pour le faire. Dans ce cas, ils procèdent à la création d’une société civile immobilière où chaque associé est actionnaire. Le statut de la SCI précise les parts de chacun ainsi que les rôles attribués dans le cadre de la gestion.

La société ainsi constituée procède à l’acquisition du bien immobilier et répartit les bénéfices entre les associés. Pour faire un tel investissement avantageux sur le plan fiscal, vous devez vous associer avec des personnes de confiance qui ont la même vision que vous. Ainsi, vous pourrez forger une société durable. Dans le cas contraire, vous risquez de mettre en péril votre investissement.

3. L’investissement dans une SCPI

investissement dans une SCPI

L’investissement dans une SCPI est une option moins contraignante pour l’investisseur. La seule chose à faire, c’est de mettre vos fonds à disposition d’une société d’investissement. Une fois que le capital est constitué, la société procède à l’acquisition d’un bien immobilier qui est mis en location. Dès que les loyers sont perçus, chaque investisseur reçoit une partie des bénéfices après déduction des taxes.

La SCPI convient parfaitement à ceux qui souhaitent faire de l’investissement locatif pour générer un revenu récurrent. Avant d’investir dans une telle société, prenez le temps de consulter ses statuts et de vous renseigner sur sa réputation. Ce faisant, vous avez l’assurance que votre investissement sera bien géré.

4. Le crowfunding immobilier

Le crowfunding est un mode d’investissement qui repose sur les évolutions technologiques. Pour investir, vous devez vous inscrire sur une plateforme en ligne afin de financer un porteur de projet de votre choix. Généralement, la durée d’un tel prêt ne peut excéder deux ans.

En retour, vous pourrez bénéficier d’un remboursement intégral de votre capital avec un bénéfice équivalent. Pour un tel investissement, votre faible capacité financière ne constitue pas un frein. En effet, les plateformes de crowfunding n’imposent pas souvent de condition minimale de dépôt. Tout internaute peut donc financer le projet.

Par ailleurs, si vous n’avez pas les fonds pour investir, vous pouvez solliciter un prêt. À cet effet, le prêt étudiant est une bonne option à exploiter. Ne dépensez donc pas tout votre crédit dans les études, mais pensez aussi à réserver une part pour l’investissement.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Avis eToro : tout ce qu'il faut savoir